C’est un secret de polichinelle. La Chine, fait partie depuis de nombreuses années, des grands investisseur, sur le continent Africain. Et le sommet Sino-Africain, qui a lieu actuellement à Pékin renforce cet état de fait.La Chine, comparée aux autres puissances mondiales, à une très nette avance en matière d’investissement sur le continent Africain. L’empire du milieu, a investi des milliards dans de nombreux pays africains lors de ces dernières années. Certes, ces investissements ont été bénéfiques pour l’Afrique dans de nombreux domaines, mais cet afflux massif de capitaux chinois qui se faisait pour la plupart du temps, sous forme de prêt, a contribué à surendetter les économies africaines. Plusieurs pays africains, ont vu leur dette publique exploser, atteignant des sommes astronomiques. 

Loading...

Mais, en marge du sommet Chine-Afrique, le président Xi Jinping a tenu à rassurer tout le monde. Le président chinois, a affirmé que son pays, va investir 60 milliards de dollars en Afrique, et que cette somme sera utilisée pour mettre en œuvre des projets concrets, viables et durables.

Xi Jinping, a aussi annoncé que la dette due à l’État chinois sur les prêts sans intérêt remboursables d’ici à la fin de l’année 2018 sera effacée pour les pays africains les plus pauvres et endettés. Il a notamment déclaré ceci:

“La coopération Sino-Africaine doit apporter aux peuples chinois et africains des bénéfices concrets et des réussites visibles et tangibles” avant d’ajouter “La coopération de la Chine avec l’Afrique vise clairement les principaux goulets d’étranglement du développement(…) Les ressources consacrées à notre coopération ne doivent pas être dépensées pour des projets vaniteux”

Plus de 50 projets

Ainsi, selon le premier responsable chinois, plus de 50 projets, entrant dans le cadre du développement durable et de la protection de l’environnement seront lancés en Afrique. Un fonds, consacré à la paix et la sécurité a aussi été évoqué. De plus, une assistance militaire gratuite sera fournie à l’Union africaine.

Avec ces grandes annonces, les autorités chinoises veulent faire taire certaines critiques. En effet, il a été trop souvent reproché à l’empire du milieu de ne s’intéresser qu’aux ressources naturelles des pays africains, et de prôner une politique d’investissement complètement en déphasage avec les réalités du continent.

Les dirigeants africains, doivent aussi comprendre que la Chine, ne viendra pas développer leurs pays respectifs à leur place. Ils doivent donc se retrousser les manches et mettre en place des mécanismes qui permettront de gérer efficacement ces investissements. Comme l’a si bien dit le générale de Gaule à son temps: “Les États n’ont pas d’amis, ils n’ont que des intérêts”

Voir les commentaires

3 Commentaires

  1. Tout le monde prend vraiment les africains pour des c… Les uns leur font des “cadeau” ( 🙂 🙂 P.T. de rire). Les autres distribuent des tickets d’entrée valant autorisation d’accès au continent.

    Au fait, ils (les chinois) ont demandé la permission à Le DRIAN pour organiser ce sommet ? Non mais des fois !

  2. Qui sont ceux la qui du coup deviennent des defenseurs des pays africains contre la Chine?

    Laissez les africains gerer eux memes leurs sorts…and mind your own business!

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom