Libye : des migrants échappent à leurs bourreaux grâce à Whatsapp

Libye : des migrants échappent à leurs bourreaux grâce à Whatsapp

Un groupe de migrants nigérians enfermés dans un centre de détention à Zaouïa, en Libye, arrive à filmer une vidéo montrant leurs conditions de vie et réussit à se faire rapatrier.

Après le mandat contre un proche de Kadhafi, la CPI veut se pencher sur les trafics humains en Libye

Le 17 juillet 2018, la rédaction des Observateurs ; un site et une émission d’actualité internationale, réalisés à partir d’images amateur couvrant l’actualité internationale au travers des témoignages directs d'”Observateurs“, c’est à dire de ceux qui sont au cœur des événements, reçoit une vidéo. Deux Nigérians, Efe Onyeka et Frank Isaiah, à l’intérieur de leur cellule dans le centre de détention Al Nasr, à Zaouïa en Libye ; montrant , commentant leurs conditions de vie, et appelant à l’aide.

La vidéo envoyée par Whatsapp à une amie,  est devenue virale sur les réseaux sociaux nigérians jusqu’à parvenir aux Observateurs de France 24. Certains détails filmés correspondaient bien aux photos de cellules du  même centre publiées dans la presse ces dernières années.

La vidéo  a été transmise à l’antenne libyenne de l’Organisation internationale pour les migrations (OIM) qui a mis sur pied  un plan de retour volontaires et les a proposé aux détenus. Aujourdhui Efe Onyeka et Frank Isaiah et 162  autres détenus nigérians  sont retournés saufs à Lagos.

Commentaires

Commentaires du site 1
  • Avatar commentaire
    Julien Clément Il y a 3 mois

    C’est un montage ,comment ils ont pu avoir internet en cellule ? et de surcoit en Libye ?