RDC : exclu des élections, Jean-Pierre Bemba charge le pouvoir Kabila

RDC : exclu des élections, Jean-Pierre Bemba charge le pouvoir Kabila

il y a quelques jours, en République Démocratique du Congo, la commission nationale indépendante, faisait sortir une liste de candidats recalés pour la prochaine élection présidentielle.

RDC : écarté de la présidentielle, Jean-Pierre Bemba annonce sa nouvelle stratégie

Parmi ces candidats, figurait Jean-Pierre Bemba, leader du mouvement de libération du Congo (MLC). Après la publication de cette liste par la CENI, c’est la cour constitutionnelle qui est venue confirmer l’inéligibilité de Bemba. L’institution a mis en avant la procédure dont fait l’objet l’ancien vice-président par la Cour Pénale Internationale pour l’écarter définitivement. Rappelons que le leader du MLC, est poursuivi par la CPI, pour subornation de témoins.

S’exprimant sur une chaîne de télévision internationale, il s’est insurgé contre son inéligibilité. Il a aussi comparé la prochaine élection présidentielle à une parodie. Bemba a dénoncé l’instrumentalisation de la justice. Il se dit être victime de calculs politiques de la part du pouvoir en place. Selon lui, le pouvoir actuel veut écarter tous les candidats sérieux, de la course à la présidentielle.

Une nouvelle donne pour l’opposition

L’opposition affichait une unité que rien ne pouvait ébranler. Et la perspective d’une candidature unique était l’option numéro 1. Avec cette décision de la cour constitutionnelle, le MLC et les principaux partis de l’opposition vont devoir affûter leurs plans pour faire bonne figure à la prochaine élection présidentielle.

On se rappelle que bien avant la publication de la liste des candidats recalés par la CENI, les leaders de l’opposition étaient montés au créneau pour mettre en garde contre toutes tentatives d’immixtion des politiques dans le processus électoral. Ils avaient menacé à l’époque de descendre dans les rues pour manifester. Face à la situation actuelle, reste à savoir s’ils passeront à l’action

Commentaires

Commentaires du site 3
  • Avatar commentaire
    Patrick Dilangu Il y a 2 semaines

    On dit subornation et non subordination de témoin, attention au publication

  • Avatar commentaire
    Prince Toffa 1er Il y a 2 semaines

    Empêcher l’entrée d’un opposant de taille comme Katumbi et invalider la candidature d’un autre opposant de taille aussi comme Bemba, sont de très très mauvais présages pour la Paix tant recherchée en RDC.

    Kabila, ce machin de président sait très bien qu’en cas de feu en RDC, il ne sera pas le premier des perdants ou victimes puisqu’en Afrique celui qui est au pouvoir est celui qui a l’armée dans son mouchoir de poche.

    Pauvre Afrique ! Pauvre de nous !

    • Avatar commentaire

      Parfois, les événements dépassent largement la réalité que l’on croit maîtriser. Car, l’ivresse du lait dans un verre fait perdre à la mouche la notion du danger jusqu’à ce qu’elle se rend compte qu’il est trop tard.