Tarification d’internet au Bénin : Léhady Soglo dénonce une « taxe sur la critique gouvernementale »

Tarification d’internet au Bénin : Léhady Soglo  dénonce une « taxe sur la critique gouvernementale »

Après l’entrée en vigueur des nouvelles taxes sur internet hier mercredi, Léhady Soglo est sorti de sa réserve.

Renaissance du Bénin : L’aile Bada répond à Lehady Soglo

Dans un post publié sur sa page Facebook, il dénonce une « taxe sur la critique gouvernementale ». Pour l’ex édile de Cotonou « il est maladroit et totalement absurde de brider l’usage » que font les populations béninoises de l’internet et des réseaux sociaux. Des outils qui sont devenus un « levier de croissance ». Léhady Soglo a par ailleurs critiqué le  ministre des finances Romuald Wadagni qui prenait fait et cause pour ces nouvelles taxes dans l’une de ses interventions publiques. « Notre pays a eu la chance et le privilège d’être parmi les premiers en Afrique francophone à avoir accès à Internet en 1995 … il est désolant qu’en 2018 un ministre de la République justifie une telle décision en arguant que « pour pouvoir critiquer le gouvernement sur les  réseaux sociaux, il faille payer plus, preuve que le réel objectif visé par le gouvernement est bel et bien celui de museler toute forme d’expression contestataire » estime l’ancien maire de Cotonou.

Il met aussi l’accent sur la gravité de cette décision qui permet aux plus riches de « s’offrir le luxe » d’un internet dit « ludique » ouvert aux réseaux sociaux tout en laissant en rade les moins fortunés.

Le Bénin bientôt palme d’or du pays où internet est plus cher

Tout en  admettant  que le pays a besoin de ressources l’ex édile de Cotonou pense qu’il n’est pas nécessaire  de surtaxer des populations qui sont déjà pauvres et les priver du droit à l’information. Avec ces nouvelles taxes sur internet le Bénin est  en passe de détenir la palme du pays où internet est plus cher dans la sous-région, ce qui est toutefois regrettable indique Léhady Soglo . Il suggère au gouvernement de travailler « plutôt à élargir l’accès à internet au plus grand nombre, car c’est en augmentant le nombre d’utilisateurs que nous pourrons avoir des revenus additionnels et stables, tout en répartissant la charge sur une base plus  large ». l’ancien maire de Cotonou invite pour finir les autorités béninoises à annuler « cette mauvaise décision qui est une régression et une atteinte au droit à internet libre pour tous ». 

 

 

Commentaires

Commentaires du site 10
  • Avatar commentaire
    Tchité Il y a 1 mois

    Gouvernement moyenâgeux

    C’est l’accessibilité de l’Internet et des plans de formation stratégiques en Inde qui ont fait passées le pays en 6eme économie mondiale devant la France.

  • Avatar commentaire
    Ruse et rage Il y a 1 mois

    La logique serait de porter plein te contre le gouvernement béninois aux Nations Unies notamment à l’UIT à Genève et chers les patrons de Whatsapp, Facebook, vin et etc. Qui sont aux USA. c’est eu qui se font arnaquer par Talon via le pauvre peuple beninois. Voici comment le con des coins des béninois prend des décision d’es.crot

  • Avatar commentaire
    ALLOMANN Il y a 1 mois

    Lehady ose encore sortir son museau pour opiner…Espèce de **** en fuite…

  • Avatar commentaire
    arouna Il y a 1 mois

    C’est maintenant que le peuple beninois connaîtra qui est le talon en réalité

  • Avatar commentaire
    Étoile filante Il y a 1 mois

    400 ans ….. et toujours en vigueur !
    Prenez la peine de lire, on croirait
    un Conseil des Ministres en 2017 !!!!

    Voici une citation de Colbert et Mazarin qui n’a pas pris une seule ride !!!

    Colbert :
    « Pour trouver de l’argent, il arrive un moment où tripoter ne suffit plus.
    J’aimerais que Monsieur le Surintendant m’explique comment on s’y prend pour dépenser encore quand on est déjà endetté jusqu’au cou… »
     
    Mazarin :
    «Quand on est un simple mortel, bien sûr, et qu’on est couvert de dettes, on va en prison.
    Mais l’État, lui, c’est différent. On ne peut pas jeter l’État en prison.
    Alors, il continue, il creuse la dette ! Tous les États font ça.»

    Colbert :
    «Ah oui ? Vous croyez ? Cependant, il nous faut de l’argent. Et comment en trouver quand on a déjà créé tous les impôts imaginables ?»
     
    Mazarin :
    «On en crée d’autres.»
     
    Colbert :
    «Nous ne pouvons pas taxer les pauvres plus qu’ils ne le sont déjà.»

    Mazarin :
    «Oui, c’est vrai, c’est impossible !»
     
    Colbert :
    «Alors, les riches ?»
      
    Mazarin :
    «Les riches, non plus. Ils ne dépenseraient plus. Un riche qui dépense fait vivre des centaines de pauvres !»
     
     
    Colbert :
    «Mais alors, comment fait-on ?»
     
    Mazarin :
    « Il y a quantité de gens qui sont entre les deux, ni pauvres, ni riches… Des honnêtes citoyens qui travaillent, rêvant d’être riches et redoutant d’être pauvres !
    C’est ceux-là que nous devons taxer, encore plus, toujours plus ! Ceux-là… plus tu leur prends, plus ils travaillent pour compenser ;
    c’est un réservoir inépuisable.»

    Extrait du “Diable Rouge”>  …et c’était il y a 4 siècles !
    Vous pouvez relire et vérifier, tout est exact au mot près !
    Mag RAF

    • Avatar commentaire
      YOVO WEWE TETE Il y a 1 mois

      Sincèrement tu nous gonfles avec tes références d’acculturé colonisé et frustré, incapable d’émancipation.

  • Avatar commentaire
    Sélédic Brahi Il y a 1 mois

    On n’a pas les moyens on fait partie des pays les plus pauvres de l’Afrique malgré ça on a eu la chance pour que les blancs nous offrent l’intérêt gratuitement opi toi Athanase tu viens nous l’arracher brutalement koyi c’est quelle méchanceté ça lah encore..🤣🤣🤣🏃🏃🏃🏃🏃

  • Avatar commentaire

    Lui il n’as cas bouger là-bas. Ce fugitif là..! 

  • Avatar commentaire
    Azetoeton Il y a 1 mois

    Mr lehady Soglo soutien ferme talon doive savoir que c’est le peuple même qui est son oppositions et on va voir dans quelques mois

  • Avatar commentaire
    Vron Vron Il y a 1 mois

    holà, OLLA, AZIZ, AVOUN-HAN, Tofa l’avant dernier, SAUVY, jojobanane, rattrapez le et conduisez le au commissariat.
    Il a trop ****