Taxes sur certains services d’internet au Bénin : Aurelie Adam Soule Zoumarou sort de son mutisme

Taxes sur certains services d’internet au Bénin : Aurelie Adam Soule Zoumarou sort de son mutisme

Depuis l'annonce il y a quelques jours de nouveaux taxes sur l'accès aux services de communication électronique fournis par les réseaux ouverts au public, la ministre de l'Economie numérique du Bénin ne s'était pas prononcée.

Mobile World Congress : Aurelie Adam Soulé Zoumarou à Barcelone

Maintenant c’est chose faite. A travers une publication sur sa page facebook, la ministre Aurelie Adam Soule Zoumarou a assuré que l’ambition du gouvernement concernant le secteur de l’économie numérique n’a pas varié. Notons que cette réaction intervient après la sortie médiatique du secrétaire exécutif  de l’ARCEP-Bénin Hervé Coovi Guédégbè qui a réagi sur une chaîne de télévision privée au Bénin.

Lire ci-dessous le contenu du post.

Réaction de la ministre Aurelie Adam Soule Zoumarou

L’Autorité de Régulation des Communications Électroniques et de la Poste (ARCEP) a joué son rôle de régulateur en apportant hier, dimanche 2 septembre 2018 des clarifications sur la mise en œuvre du décret n° 218-341 du 25 juillet 2018 portant introduction d’une contribution sur la consommation des communications électroniques fournies par les réseaux ouverts au public en République du Bénin. Clarifications qui ont permis de rassurer sur les implications de ce décret.

L’ARCEP continuera de veiller au respect des tarifs, comme les textes réglementaires le prescrivent.

Je veux vous rassurer que l’ambition du Chef de l’Etat et du Gouvernement de la République concernant le secteur de l’économie numérique, n’a pas changé.

C’est ensemble et avec vous tous, que la transformation digitale de notre pays est en train de s’accomplir.

Continuons d’y travailler.

Agréable semaine de travail à tous.

Commentaires

Commentaires du site 12
  • Avatar commentaire
    DEGBEVI Il y a 2 mois

    L’Internet était déjà cher au Bénin. Les raisons évoquées ne sont pas fondées. Et lorsque la ministre écrit sur sa page facebook, comment les gens auront accès à l’information s’ils ne se connectent pas ?

  • Avatar commentaire
    Cédric Il y a 2 mois

    Je suis totalement contre une telle decision , dans un Pays où les gens arrivent difficilement a s’en sortir vous venez augmenter la souffrance soit disant que vous voulez créer des richesses ? Non mais attendez cet n’est pas de cette manière qu’on se développé. Je pense formellement que vous devez revoir vos copies et ramener la balle a terre très sincèrement . Ce décret ne dois jamais prendre effet car cela y va de la destruction de la tranquillité des citoyens que nous sommes car nous avons besoin de communiquer et à coût favorable . Ne venez pas compliquer la vie aux gens , si vous voulez pas les aider , n’en rajoutez pas à leur peine en miroitant une richesse qui n’est pas encore prêt d’envahir ce Pays pauvre dans lequel nous vivons . Le développement c’est pas à pas et avec l’accord et le consentement du peuple . On ne peut gouverner et se developper avec un peuple soumis .

  • Avatar commentaire
    wilfried loko Il y a 2 mois

    Faites de nous tout ce que vous voulez mais vous ne pourrez pas nous empêcher de voter qui nous voulons.

  • Avatar commentaire
    Quentin Il y a 2 mois

    Bonsoir Mme la ministre.

    moi personnellement je ne me retrouve nul part dans vos explications. Vous n’aviez pas mentionné à quoi servira cet augmentation. Le coup de l’ Internet malgré son état n’est pas du tout favorable, nous somme très loin des autres pays en matière de communication et je ne trouve aucune solution dans votre discours d’augmentation des frais de communication notamment dans le domaine Internet.
    j’ai l’impression qu3 le régime présent veut tout faire avant son départ, ce qui est normal mais en abusant sur les pauvres citoyens que nous somme n’en vaut pas la peine, combien de Wi-Fi gratuit se trouve dans les lieux publics du Bénin ? Quel est notre pouvoir d’achat ? la connexion est tel fiable ? je sais que vous e n savez mais on dirait que vous acceptez ou l’on vous oblige à accepter les réformes qui n’ont pratiquement pas leurs places dans votre domaine.

    suivez les journaliste et faite un peu le tour d’une partie du pays pour avoir des réponses à vos réformes. La Chine s’est développer en 50ans et non en 5ans, n’abusez pas du silence des consommateurs si non vous n’aurez pas accomplir la mission du pouvoir vous être ministre à ce poste. merci

  • Avatar commentaire
    Rodolphe Il y a 3 mois

    Franchement on ne comprend plus rien dans ce pays. Ayons le courage de dire que ça ne va pas. Pffff

  • Avatar commentaire
    Arthur Il y a 3 mois

    Vous vous êtes prononcer mais j’ai rien retenu de concret. Au lieu de penser augmenté le coût de l’Internet, pensez plutôt à régler la qualité de la connexion.

  • Avatar commentaire
    Che Guevara Il y a 3 mois

    Le Benin esest encore loin du taux moyen mondial de penetration de l’internet.

    https://www.internetworldstats.com/stats1.htm

    N’arretez pas ce progres avec des taxes iniques qui ne serviront que les interets des compagnies GSM qui n’ont jamais cessé de gruger les pauvres populations.

    Mme le ministre votre predecesseur, avais donné des ultimatums aux societes GSM pour la revision des tarifs et du debit. Ou en sommes nous?

    La transformation numérique aura un sens seulement si le service sera a la portee de l’utilisateur moyen et a cout abordable…Pensez y.

  • Avatar commentaire

    Des mots pour ne rien dire!
    En quoi cette taxe contribue a la transformation digitale du Benin?
    Le garcon de course de Talon a deja lache le morceau : rendre la critique du gouvernement couteuse

  • Avatar commentaire
    LETONDE Il y a 3 mois

    La ministre à l’ère bien jeune donc elle devrait comprendre la réalité. C’est comme si elle accepte dogmatiquement les dires. C’est compliqué car la population gagne moin que ces besoins préliminaires. Ça pourrait entraîné beaucoup de choses qui vont salaire l’image du pays à l’extérieur.

  • Avatar commentaire
    Housna Il y a 3 mois

    Merci pour l’analyse monsieur sonagnon

  • Avatar commentaire
    sonagnon Il y a 3 mois

    Mme la ministre, connaissez vous le pouvoir d’achat des populations béninoises?

    Augmentation des taxes sur le péage, la visite technique, réintroduction de la vignette, augmentation des frais de permis de conduire, pour la délivrance du casier judiciaire etc etc…
    Et maintenant sur l’Internet !!!

    Jusqu’où vous voulez en venir ????

    Les salaires ont eu d’augmentation ???
    Essayez de répondre à ces questions pour voir si ce gouvernement travaille vraiment pour les populations.