Venezuela : Nicolas Maduro porte une grave accusation contre des pays d’Amérique latine

Venezuela : Nicolas Maduro porte une grave accusation contre des pays d’Amérique latineCredit Photo: Mundo24

En Août dernier, dans la capitale vénézuélienne Caracas, on assista à une scène surréaliste lors d'un défilé militaire. Tout d'un coup, panique générale après de fortes explosions.

Diplomatie Bénino-Vénézuélienne : Rencontres simultanées à Caracas et au Bénin

Le chef de l’État, Nicolas Maduro, présent sur les lieux, et qui s’apprêtait à lire un discours, fut immédiatement entouré par ses gardes du corps. Quelques heures plus tard, le président affirmera qu’il vient de faire l’objet d’une tentative d’assassinat aux drones, chargés d’explosifs.

Dès lors, Maduro accusera l’opposition politique vénézuélienne, en collaboration avec d’autres pays d’avoir tenté de l’assassiner. Ce lundi, l’ancien bras droit d’Hugo Chavez a affirmé avoir des preuves qui mettent en lumière l’appui apporté par certains pays d’Amérique Latine, “aux personnes qui ont tenté de l’assassiner”. Les pays mis en cause par le dirigeant vénézuélien sont le Chili, la Colombie et le Mexique.

Maduro se dit prêt à présenter tous les éléments à charge devant le système des Nations unies : “Je suis disposé à ce qu’on nomme une commission indépendante et à apporter tous les éléments de preuve que nous avons et les témoignages de la participation et de la complicité des éléments diplomatiques des gouvernements de droite du Chili, de la Colombie et du Mexique”

 

Commentaires

Commentaires du site 0