Zimbabwe : Robert Mugabe se range et reconnaît la victoire de Mnangagwa

Zimbabwe : Robert Mugabe se range et reconnaît la victoire de MnangagwaPhoto : Philimon Bulawayo / Reuters

Dans une allocution donnée au cours d'une cérémonie privée, l'ancien homme fort du Zimbabwé, Robert Mugabe abdique et légitimise le Président nouvellement élu Emmerson Mnangagwa.

Pays de merde : les réactions aux propos de Trump (Afrique, Venezuela, Michaëlle Jean, Kemi Seba)

Après trente-sept ans d’un pouvoir sans partage à la tête du Zimbabwe, Robert Mugabe, avait été contraint de démissionner le 21 novembre 2017, lâché par l’armée, son propre parti au pouvoir, la Zanu-PF. Il a été remplacé quelques jours plus tard par Emmerson Mnangagwa, son ancien vice-président qu’il avait limogé peu de temps auparavant. Depuis, le ton entre eux n’a cessé de monter, et Robert Mugabe de décrire, dès que l’occasion lui est donné, le gouvernement de son successeur d’illégal et d’anticonstitutionnel. 

Cependant, les élections présidentielles du 03 Août, ont conféré ce qui manquait de légitimité à Mnangagwa, alors qu’il remportait  les suffrages à hauteur de 50,8% dès le premier tour.

Changement de paradigme, changement de ton. Robert Mugabe a professé que « Mnangagwa a gagné ! » et a appelé à laisser « derrière les transgressions », car Le nouveau Président  l’ayant « réconforté » dans le deuil de sa mère; Robert Mugabe ne désire plus que « travailler pour l’unité ». Une main tendue à laquelle Emmerson Mnangagwa, celui qu’on surnomme « le crocodile » sera peut-être sensible.

Commentaires

Commentaires du site 2
  • Avatar commentaire
    Tchité Il y a 2 mois

    Vieux sage.

  • Avatar commentaire
    KARIM Abdel Il y a 2 mois

    Robert Mugabe ne fera mieux que féliciter son ancien élève qui l’a contraint a quitté le pouvoir .Le contraire m’aurait surpris .