Après la fusillade de Pittsburgh, la France protège ses synagogues

Après la fusillade de Pittsburgh, la France protège ses synagogues

Les États-Unis ont été frappés tout récemment par une fusillade qui a fait au moins 11 morts et 6 blessés. Une structure religieuse, notamment la synagogue de Pittsburgh, a été prise pour cible.

Jules-Armand Aniambossou : « Le Conseil présidentiel pour l’Afrique n’est pas la cellule Françafrique … »

Cette attaque antisémite qui est la plus meurtrière jamais enregistrée aux États-Unis, est l’œuvre d’un homme âgé de 46 ans, qui a été mis aux arrêts par les forces de l’ordre. D’après le ministre américain de la justice, Jeff Sessions, l’individu sera poursuivi pour crime antisémite et risque la peine de mort. Quand l’homme a pénétré dans l’enceinte religieuse, il aurait crié :“Tous les juifs doivent mourir” 

Cet événement dramatique a poussé les autorités françaises à prendre un certain nombre de dispositions. Le tout nouveau ministre de l’intérieur, Christophe Castaner a déclaré sur son compte twitter: “L’antisémitisme tue. L’antisémitisme n’a pas de frontières. L’attaque abjecte de Pittsburgh en est la preuve tragique. En Pennsylvanie, comme dans notre pays, restons unis contre la haine”

Il a poursuivi en indiquant qu’il a demandé aux préfets de prendre des mesures, afin de “renforcer la vigilance” en France, autour des lieux de culte juifs. “Je viens de demander aux préfets de renforcer dès demain (dimanche) la vigilance autour des synagogues et des événements programmés ce week-end.” dira Castaner sur le réseau social

Commentaires

Commentaires du site 0