Bénin : Huit membres d’une famille décèdent suite à une intoxication alimentaire à Kouandé

Bénin : Huit membres d’une famille décèdent suite à une intoxication alimentaire à Kouandé

A kouandé, commune situé au nord du Bénin, huit personnes appartenant à une même famille sont décédées ce vendredi 28 septembre 2018 suite à une intoxication alimentaire. Ils auraient consommé de la pâte de maïs accompagnée de sauce gluante.

Bénin / Paralysie de la justice: Le procureur de Parakou parle d’une grève qui « n’ira pas loin »

Huit membres d’une même famille sont décédés des suites d’une intoxication alimentaire ce vendredi 28 septembre 2018 à Kouandé, une commune du département de l’Atacora. Selon les informations relayées par des médias locaux, le drame est survenu dans l’arrondissement d’Oroukayo. Le premier décès a été constaté par le chef de cet arrondissement  à 14h ce vendredi.

D’après les informations recueillies par le Ca, la première victime, un homme de 42 ans aurait consommé de la pâte de maïs accompagnée d’une sauce gluante avant de se rendre au champ.

Au champ, l’homme a commencé à sentir des malaises qui l’ont contraint à rentrer chez lui où il décède le temps que les secours n’arrivent. A sa suite, 07 autres personnes ayant consommé le même repas que lui sont aussi passées de vie à trépas.

Commentaires

Commentaires du site 5
  • Avatar commentaire

    D’abord, il y a lieu de connaître les véritables causes de ce drame avant d’anticiper sur des conclusions hasardeuses. S’il était avéré que les pesticides en étaient responsable, il convient de renforcer l’éducaction à l’utilisation de ces produits. A vous entendre, c’est seulement au Bénin que se prduisent de tels drames. Cela dénote de l’obscurantisme qui vous habite . Le Bénin est-il le seul pays au monde ou d’Afrique à produire du coton. Votre combat, celui de Aziz et autres Korogoné contre Talon sur le coton est perdu d’avance… car vous n’avez pas de solutions alternatives..

  • Avatar commentaire

    Nous ne savons pas ce qui s’est passé mais attirer l’attention sur les dégâts causés par le mauvais usage de ces produits chimiques destinés à la culture du coton n’est pas de l’anti-talon primaire.
    Et pour moi l’acharnement contre Korogoné n’a rien à voir avec la lutte contre le régionalisme mais tout à voir avec son combat contre cette culture qu’il considère comme nocive pour nos paysans.

  • Avatar commentaire
    Hélas de bon sens Il y a 3 semaines

    C’est hélas assez récurrent dans cette zone. On fournit des produits chimiques aux paysans analphabètes pour produire ce foutu coton qui ne leur rapporté finalement pas grand chose. Pas de prévention des moyens de protections individuelles inexistantes. On pollué les sols les cultures l’eau impliquant décès désolation hausse du cancers fausses couches dans ces zones. Mais shut…. Never dites rien sinon vous serez traités d’opposant subirez un redressement fiscal et traine devant le justice du prince. Ainsi va le pays. Toutes mes condoléances aux familles éplorées. Pour les autres tenez vous loin du coton et de sa culture.

    • Avatar commentaire

      Comment peuvent ils se tenir éloignés de ces produits chimiques, produits de mort et d’enfer ?
      L’utilisation de ces produits de merde leur permet de survivre et ne pas mourir de faim.

  • Avatar commentaire
    OLLA OUMAR Il y a 3 semaines

    à y regarder de près ces malheureux ont dû utilisé un récipient ayant contenu du glyphosate , togbonon de la criet , c’est l’occasion pour convoquer talon , grand fournisseur de ce produit dangereux pour la population , mais par pour ” son ” coton