Bénin : La Criet n’est pas orientée vers les opposants au régime, selon l’He Dègla

Bénin : La Criet n’est pas orientée vers les opposants au régime, selon l’He Dègla

Dans une interview accordée à la presse, ce mardi 23 octobre, le député Benoît Dégla a félicité le Bloc de la Majorité Parlementaire pour le travail abattu à l'Assemblée nationale.Il a également décerné une palme au pragmatisme de Patrice Talon avant d'évoquer d'autres sujets comme la Criet et sa démission des FCBE.

Convocation de Ajavon au Bénin : On ne peut être jugé une seconde fois pour les mêmes faits selon Me Migan

A quelques mois des législatives de 2019, Benoît Dègla salue le dynamisme des députés de la  7 e législature. Il donne une mention spéciale à ses collègues du Bloc de la Majorité Parlementaire (‘BMP), qui n’ont ménagé aucun effort pour voter des lois et ratifier des accords de prêts et de financements. « Nous n’avons pas eu de vacances parlementaires entre la 1ère et la 2ième session ordinaire. Il y avait toujours une loi à étudier et à voter, un accord de ratification à autoriser, et notre rôle au parlement en tant que député du Bmp est d’accompagner le gouvernement dans la mise en œuvre de ses projets et réformes » a-t-il déclaré.

Le député a par ailleurs encensé le mode de gestion de Patrice Talon. A l’en croire, le chef de l’Etat a opté pour une méthode réaliste, pragmatique et loin de tout populisme. Il cherche la solution définitive aux problèmes, de son point de vue. « Si le Pag pouvait s’exécuter au plus à 75% le Bénin en sortira gagnant » a-t-il ajouté. L’ancien ministre  n’a pas manqué d’opiner sur l’actualité relative à la Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme(Criet). Il pense que cette juridiction ne mérite pas le procès qu’on lui fait. « La Cour de répression de crimes économiques et du terrorisme n’est pas orientée vers les opposants au régime » a-t-il affirmé. Pour finir, le député s’est prononcé sur son départ des Forces Cauris pour un Bénin Émergent (FCBE).

Selon ses explications, il fallait prendre le parti du peuple.  « Lorsque vous avez été là pendant cinq ans, dix ans, et que quelqu’un d’autre vient et dit : « moi, ce defi, je vais le relever », si vous êtes un homme politique fidèle à la défense des besoins de vos populations, allez-vous tourner dos aux populations que vous dites défendre, pour quelqu’un qui n’a pas pu les satisfaire ?  » a lancé le parlementaire aux journalistes. Il dit ne pas regretter son choix parce qu’on ne trahit pas un homme mais un peuple.

Commentaires

Commentaires du site 11
  • Avatar commentaire

    J’ai pitié de cet homme.Il N’etait pas au pays avant d’être élu député. Si c’était autant de 👠 il ne sera plus en vie. Vraiment cet homme est ingrat.

  • Avatar commentaire

    Regarder un nul comme député

  • Avatar commentaire

    Je vous en prie président Talon.N’ayez pas confiance en des gens comme ďègla il feront le même scénario.Positionné vos gars de confiance lors des législatives prochaines.

  • Avatar commentaire

    Aziz tu me fais toujours rire autant : Ah ”ministre d’intélière” de Yayi !!! sacré Aziz.

  • Avatar commentaire
    vive la rupture Il y a 4 semaines

    Qu’est ce que tu racontes Aziz, quand on lit la mémoire du chaudron, certes Yayi à fait tous ceux dont vous parliez mais on remarque c’est des gens qui ont mouillé le maillot sur le terrain,dans leur zone avec l’appui financier de Ah bon non. Donc ils ne viennent pas du néant

  • Avatar commentaire
    vive la rupture Il y a 4 semaines

    L’opposition a été naïve, *** ,elle est là juste pour crier. Mr sonangnon, je dis et je redis que la non révision de la constitution a été une opportunité manquée, il fallait choisir les bonnes propositions de Talon et amender les mauvaises, par rapport à la désignation des membres de la Cour Constitutionnelle, du conseil supérieur de la justice, qu’anciens ministres, députés, présidents, deviennent de simples justiciables. Voilà de bonnes propositions Mr Sonangnon, il ne suffisait pas de faire du copier-coller même si c’était son voeux. Aujourd’hui ils sont en train de crier, c’est comme le serpent qui se mord la queue, le ver est dans le fruit

  • Avatar commentaire
    Jojolabanane Il y a 4 semaines

    Pure démagogie….le ventre avant tout…lol

  • Avatar commentaire
    OLLA OUMAR Il y a 4 semaines

    Un *** celui là tout comme ceux qui ont tourné le dos à Yayi boni ; et ici , je suis tenté de partager avec vous ce que me disait un parent : ” si tu vois un poulet et un homme tombes dans un puit , si tu peux , sauve le poulet , et laisse cre.ver l’homme , car demain c’est cet homme qui te laissera cre.ver ” . Adjavon tu as vu ? Yayi  tu les aurais prevenus , toi tu as fait de manière probante avec amour et humilité, ce que tu as pu pour ton peuple qui te regrette à fond . 
    Pas comme talon qui pour une rare sortie , en guise de bain de foule , est fortement entouré par ces **** avec leurs valisettes ; s’il a peur du peuple , qu’il s’en aille 

    • Avatar commentaire

      Il a tellement peur du peuple, et des conséquences futures de ses actes, qu’il sa commencé des travaux intensifs d’élévation de la clôture de la présidence. ****

    • Avatar commentaire

      Olla oumar terminus tout le monde descend du train fcbe.vive la rupture et le nouveau départ!!!!!!!!!!

  • Avatar commentaire

    nul..ne peut exiger..de quelqu’un qui a choisi de faire de la politique..de la vertu..de la dignité,de la suite dans les idées,de la constance,de la fidélité..

    Celà ne se mange pas et c’est meme pas compatible…avec la politique

    Seuls ceux qui sont opportunistes…avec une dose..de *** peut s’en réclamer..

    ici et en espèce…dégla ne peut etre condamné…puisqu’il est réaliste…mème si..ce qu’il est devenu..sa sortie du néant..pour etre ministre “dintélière”…est du à yayi qui lui a fait confiance..et lui a tout donné..

    comme lui…il y a beaucoup…qui savent leur aventure politique..est terminée…pour avoir trahi et abusé de yayi..

    ils le savent et ne se font pas d’illusions…..