Bénin : L’ex-ministre Fatouma Amadou Djibril dénonce le flou autour du coton sous la rupture

Bénin : L’ex-ministre Fatouma Amadou Djibril dénonce le flou autour du coton sous la rupturePhoto : Capture ecran

Il y a quelques mois, l’Assemblée nationale autorisait la poursuite devant la Haute Cour de Justice de Fatouma Amadou Djibril pour détournement présumé de fonds de la filière coton. Dans une vidéo diffusée sur la chaine Youtube d'Elites Press, hier lundi 22 octobre, l’ancienne ministre dit ne pas se retrouver dans les faits qui lui sont reprochés. Elle dénonce par ailleurs le flou qui règne autour de la gestion du Coton depuis l'avènement du régime Talon.

Bénin: La campagne cotonnière 2016-2017 a été financée par les transporteurs selon Hasan Baboni

Pour sa défense, l’ex ministre de l’agriculture dit avoir travaillé pendant 13 ans dans l’une des sociétés de l’actuel chef de l’Etat Patrice Talon. « Il me connaît, je le connais. Pour avoir travaillé avec lui pendant 13 ans, il connaît ma probité, mon honnêteté. Il connaît mon intégrité » a déclaré Mme Amadou Djibril.  Elle ne comprend donc pas comment on peut l’accuser de détournement de fonds de la filière coton.

Le régime actuel s’est inscrit dans une logique de persécution des opposants politiques accuse -elle. Elle en veut pour preuve sa convocation par la Brigade Economique et Financière (BEF) en novembre 2017 pour une affaire de malversations dans la gestion du riz donné par les japonais.

« Courant novembre 2017, ils ont monté un autre dossier pour dire malversation du riz japonais…Ils m’ont convoqué à la (Bef) avec certains cadres de l’Onasa. J’ai  dit ce n’est pas le ministre de l’agriculture qui s’en occupe, c’est le ministre du commerce et voilà la communication du ministre du commerce; et 24 heures après on m’a libéré » a-t-elle expliqué . L’ex ministre a également dénoncé le flou qui règne autour de la filière coton  depuis l’arrivée du régime de la “Rupture”.

« Aujourd’hui on ne sait pas comment le coton est géré. Même s’ils se lèvent et disent un million de tonne c’est ça on connaît. Il n’y a plus les agents de conditionnement qui vérifient la qualité du coton. Tous les autres acteurs sont balayés…C’est maintenant l’Aic (l’association interprofessionnelle du Coton) avec son patron le chef de l’Etat qui (gère les choses). Il y a conflit d’intérêt » dénonce l’ex ministre. Elle pense par ailleurs que Patrice Talon devrait féliciter le régime défunt qui a pu accroître la production du coton.

Selon l’ancienne ministre,  le tonnage national était à 174 mille tonne quand il (Patrice Talon) partait en 2012. Quand elle a été nommée ministre de l’agriculture, la production nationale est passée de 240 mille tonnes à 350 mille tonnes. Elle demande donc au chef de l’Etat de reconnaître ce mérite au régime Yayi.

Commentaires

Commentaires du site 13
  • Avatar commentaire
    Sonkpaka de Nati Il y a 4 semaines

    Pour une fois le Bénin a a sa tête le plus propre de ses fils. Il n’a cas foutre en prison tous les auteurs de détournement de fonds publics.
    Vive le Président et le gouvernement propre. Merci pour votre probité au combien messianique.
    Attendons juste la fin.

    • Avatar commentaire

      Sopkaka de nati…pourquoi “gatéri” de djougou tant qu’on y est..

      ici et en espèce…et ceci quelques soient nos sensibilités..personne n’est contre..”le rendre compte”…de sa gestion…en attendant de démentéller…à jamais ..dans ce pays…tout ce qui est objet de convoitise…ce qui motive…hélas..l’engagement de certains dans la politique…(profiter..avoir un post et s’en sortir matériellement)…

      Ceci étant..dit…la méthode,les moyens mis en ouevre..mette en danger…juridique..chaque beninois

      Tenez…la criet…peut débarquer..chez n’importe qui..à n’importe quelle heure..avec des barbouzes reniffleurs..

      Dieu seul sait…que c’est une manière..certes légale…mais aussi une manière de se débarrasser..de ceux qui gènent..

      en démocratie,et dans un état de droit (meme élitiste)..on a le droit d’etre opposant..n’est ce pas…

      pour finir…entant que sopkaka de nati…bien pimenté…montre nous ce que tu peux faire..avec agadjavi,allomann,fido,monwé bagridanhomez…et tous les autres ***

      • Avatar commentaire
        Sonkpaka de Nati Il y a 4 semaines

        Contrairement au “gâteri”, moi je ne fait que sur-exiter l’epiderme. Ma vue fait détaler certaines personnes au nombre desquelles ceux que vous venez de citer. Que puis-je faire dans ce cas. J’aurais bien voulu les avoir à moins d’un mètre pour être opérationnel, mais hélas.

  • Avatar commentaire

    Pathétique comme raisonnement…Fatouma, exemple achevé de ***** de notre économie.. Les piètres résultas que vous avez obtenus de manière éphémère en matière de coton l’ont été à quel prix : *** des milliards de deniers publics pour subventionner les déplacements de tous les ministres appellés à se rendre dans leurs départements pour appuyer les cotonculteurs, utilisation abusive de l’hélicoptère blanc par Yayi qui sillonnait les zonnes cotonnières oubliant que l’entretien de cet engin coûtait de le l’argent.. Plus amateur et plus brouillon, tu meurs… Cache toi avant d’aller répondre de tes méfaits…

    • Avatar commentaire

      Voici aumoins un intelligent.ça fait plaisir de savoir qu il y a encore des gens dans ce pays qui savent réfléchir.Talon nettoie moi le Pays!Soutient total!!!!

  • Avatar commentaire
    conscience Il y a 4 semaines

    Svp, est ce bien dame Fatou que vous avez mis en photo. La belle fatou qui repondait affectueusement “oui papa” devanr micro et camera au president Yayi. pourquoi a t elle maintenant des cheveux grisonnants. Oh Pourvoir quand tu nous laches. La roue tourne et elle tournera. Tantie Fatou, rdv devant la haute cour pour laver ton honneur et ton integrite. Pour ceux qui servent actuellement le nouveau maitre qu ils sachent que la roue tourne…..

  • Avatar commentaire

    Je suis des débats télévisés…(plusieurs chaines beninoises)..

    Je lis certains journaux en ligne..

    Je lis certaines déclarations de politiciens,journalistes…

    Mais je suis étonné…du dégré de naiveté générale..comme si on nous gbassé..collectivement…car toutes nos facultés ne fonctionnent plus…

    Nous sommes entré…dans un trou noir…et pour longtemps…

    Les interets…de quelques uns…leur perennisation…sont un dessein fondamental..

    Nous allons tous *** à petit feu….

  • Avatar commentaire

    Mme Fatouma Amadou Djibril, tu dois aller en prison…tu as fais de n’importe quoi à la tete du MAEP

  • Avatar commentaire
    TONTON SARE BAREH Il y a 4 semaines

    @Fatou
    Vous devez vous taire autrement vous risquez de vous retrouver vite fragilisée. Vous n’êtes pas une femme effrontée, caïd, gbévoun. Alors faites très attention sinon les petits milliards que vous avez pu cacher sernt récupérés par la justice. je n’ai pas reconnu vos cheveux…Il était bon le temps de Yayi et quand vous étiez dans les champs, en train de faire campagne pour votre maitre Yayi Thomas
    Au nom du Père céleste Fatou reste tranquille

  • Avatar commentaire

    Avant de mettre quelqu’un en accusation, il faut des faits!!!

    Qu’est ce qu’on reproche à la dame????

    Ils ont cherché au niveau du riz japonnais il n’y avait pas sa responsabilité, pourquoi le ministre du commerce n’est pas devant la haute cour de justice, puisque c’est lui qui a géré le riz japonais en liaison avec l’ONASA???

    Comme cette accusation n’a pas prospéré, on dit qu’elle aurait substitué des adjudicataires, alors que c’est le conseil des ministres à en croire les informations qui circulent qui a eu à prendre cette décision.

    En un mot, c’est YAYI BONI en personne qui aurait décidé de ne plus confier des marchés à certaines entreprises. Patrice TALON le sait très et il sait pourquoi YAYI prenait une telle décision.

    Pourquoi il s’attaque à l’entourage de YAYI BONI, plutôt que de s’attaquer directement à lui même???

    C’est un règlement de compte qui est en cours, ce n’est pas une lutte contre la corruption. Et ça ne se passe pas ainsi dans un pays sérieux. Et comment on peut s’attendre à quelque choses de sérieux sous ce régime????

    Qui est sérieux parmi eux pour faire quelque chose de sérieux????

  • Avatar commentaire

    Si elle a travaillé pendant 13 ans pour lui franchement ne trouver vous pas qu’elle dit avoir des dossiers sur Talon. Et jusque là on a que des mots creux. Ta défense est faible.
    MME Fatoumata parle nous de la période qui te concerne c’est quand même pas difficile. Le peuple veut savoir.

  • Avatar commentaire
    Prince Toffa 1er Il y a 4 semaines

    Celle là qui voulait accorder trois mandats et plus à Yayi se cache où au juste ???

  • Avatar commentaire

    Le béninois es fort et etonnera le monde au moment opportun