Loth Houénou, le Président du Parti des Valeurs Républicaines (PVR) est privé de sa liberté depuis le samedi 13 octobre. Il a été arrêté pour incitation à la haine, injures et appel à la rébellion.Le leader du Parti des Valeurs Républicaines Loth Houénou vit des heures difficiles. L’homme n’est plus libre de ses mouvements depuis le samedi dernier . Les éléments de la police républicaine l’on arrêté à  la frontière bénino-togolaise d’Hillacondji. En effet, le président du Parti des Valeurs Républicaines devait répondre à une convocation de l’Office Central de Répression de la Cybercriminalité (OCRC). On lui reproche  d’avoir tenu des propos incitant  à la haine et à la rébellion lors de sa dernière sortie médiatique.

Ces propos ont en plus été diffusés sur les réseaux sociaux. Pour le législateur, Loth Houénou a enfreint le code du numérique. C’est ce qui semble expliquer son arrestation. Rappelons que Sabi Sira Korogoné, le porte-parole de l’initiative de  Nikki, avait été arrêté pour des motifs similaires.Condamné à un an de prison ferme, il  est actuellement en détention à la prison civile de Cotonou.

9 Commentaires

  1. L’homme noir est vraiment confus de sa nature, et le rôle qu’il refuse de jouer pour se reconnaitre et ses liens avec toutes les ethnicités que compose notre petit Bénin. Nous sommes au 21ème siècle, et des gens au Bénin comme ce Loth Houénou continuent d’adorer des entités qui incitent a la haine et à la violence, des entités comme Voudou, Lègba, Minana, le serpent python le menteur absolu, Oro, Egungun, Fétiche, Gris-gris, Mahi et beaucoup d’autres forces qui s’emparent des esprits de ces adorateurs pour arriver à leur but qui est la haine, voire effusion du sang humain. Ces forces réussissent à trouver parmi leurs fidèles des voix pour propager leur message diabolique. Si les plateformes d’un parti politique sont l’objet d’incitation à la haine et la violence, ce parti est d’ores voué à l’échec et ne justifie pas d’être parmi les partis politiques qui désireraient lever le flambeau pour le développement, le bien-être, l’émancipation et le respect de chaque citoyen. Ce n’est pas du tout le moment pour des voix venant des ténèbres de pousser comme des champignons à travers le pays en se cachant derrière des partis politiques. Loth Houénou n’est pas un patriote, mais plutôt un ****. Un vicieux assoiffé de sang. Je demanderais au Président Patrice Talon de s’adresser à la Nation pour dissuader ces voix qui s’élèvent du Nord au Sud pour créer des troubles en les mettant en garde des conséquences à subir. 

  2. Loth Houenou, le dindon de la farce. Les chefs de la ruptures n’auront aucun état d’âme à sacrifier ces nobodys pour faire croire à une répression non-ciblée contre l’opposition.

  3. J’espere que les lecteurs feront toujours l’effort de distinguer entre les commentaires serieux et les plaisanteries, plaisanteries auxquelles s’adonnent certains sur ce forum. Ils ne font qu’afficher leurs inepties et leurs inconguités de vue. Sinon, comment quelqu’un qui veut serieusement commenter un article peut souhaiter vouloir un Duterté Beninois? C’est une courtesse de vue inouie et une reflexion qui n’est propre qu’a un plaisantin. Je dis plaisantin pour ne pas dire pire.

  4. La liberté d’expression a aussi des limites. 

    J ‘ai toujours rêvé d’un Duterté Béninois et je crois que nous sommes sur le bon chemin. Bravo Patrice, Bravo notre justice en marche ……

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom