Centrafrique : 3 Chinois tués par les populations en colère

Centrafrique : 3 Chinois tués par les populations en colèreLa police centrafricaine, Photo : DR

En Centrafrique, trois travailleurs chinois ont perdu la vie après avoir été pris pour cibles par une partie de la population, excédée des agissements des sociétés minières.

USA : avec sa plateforme musicale Tidal, Jay-Z veut conquérir l’Afrique

C’est dans le sud-ouest du pays, dans la localité de Sosso-Nakombo, que trois Chinois, employés par une société minière ont perdu la vie. Un acte de violence perpétré par une partie de la population en colère et exaspéré.Tout a en fait débuté lorsque le leader local de la jeunesse ait été porté disparu alors que ce dernier se trouvait sur une embarcation faisant le tour de la rivière Kadei.

Les pratiques douteuses des sociétés minières, à l’origine des tensions ?

Accompagné de cinq personnes, le jeune homme est le seul à avoir été porté disparu, tous les autres passagers, des Chinois, ayant pu regagner la rive. Ces derniers ont alors décidé d’alerter la gendarmerie qui très vite, s’est retrouvée prise d’assaut part des dizaines d’habitants, relativement en colère. Très vite, le groupe de travailleurs chinois sera pris à partie et trois hommes décéderont des suites de cette salve de violence.

Le porte-parole du gouvernement, Ange-Maxime Kazagui a pour sa part, expliqué qu’une enquête était ouverte et que celle-ci visait à définir les circonstances de ce drame, tout en trouvant une explication à ses violences.

Dans cette région de Centrafrique, les violences sont régulières, notamment au niveau des compagnies minières qui n’hésitent pas à user et abuser de pratiques douteuses. Manque de compensations, accaparement des terres voire même autorisations données aux groupes armés afin que ces derniers prennent part aux activités, sont régulièrement cités comme étant les raisons du ras-le-bol général.

Commentaires

Commentaires du site 2
  • Avatar commentaire

    Ils font la même chose au Ghana aussi, piller les ressources minières illégalement et les envoyer chez eux. Dommage.

  • Avatar commentaire
    GbetoMagnon Il y a 2 mois

    Bienvenue en Afrique. Le continent où les travailleurs sont aussi mal traités qu’en Chine, mais à condition que ce soit par des africains.

    Les chinois devraient aller prendre des cours dans certains pays d’Europe, là ou on est passé maitre dans l’art de promouvoir les brelles et de décapiter les meilleurs qui ne vont pas dans le sens voulu.