Génocide rwandais : Mediapart lâche une bombe contre l’armée française

Génocide rwandais : Mediapart lâche une bombe contre l’armée françaiseCapture écran video Mediapart

C'est une véritable bombe que celle lâchée par Mediapart. En effet, le média d'investigation a décidé de révéler la passivité de l'armée française au cours du génocide rwandais, en mettant en ligne une vidéo accusatrice.

France : Eric Zemmour scandalisé par le comportement d’Emmanuel Macron

Le débat concernant le génocide rwandais va-t-il reprendre en France ? En effet, jeudi 25 octobre, le site d’investigation Mediapart a publié une vidéo démontrant la « passivité » de l’armée française au moment même où des millions de personnes étaient massacrées. Une scène terrible qui, si elle ne remettra pas en cause la culpabilité du gouvernement français, ne fera que la confirmer.

Ces images elle, montre le colonel Jacques Rosier, patron des opérations spéciales françaises au Rwanda, recevoir plusieurs informations de la part de l’un de ses hommes. Ce dernier lui explique alors que la journée d’hier a été marquée par de nombreuses battues au cours desquelles plusieurs maisons et villages ont été brûlés. Visiblement peu intéressé, le colonel Rosier répond à peine. 

L’armée Française, délibérément passive

Ce dernier continue, assurant que les militaires français sont tombés nez à nez avec un groupe de Tutsis qui tentait de fuir via les collines avoisinantes. Aidés par un guide Hutu, ces derniers ont eu peur pour sa vie lorsqu’ils ont rencontré ceux qui tentaient de se cacher. Selon lui, les Tutsis auraient reconnu le guide Hutu et auraient tenté de le lapider. Là encore, le patron ne réagit pas ou très peu, se contentant d’un simple « ouais ».

Une vidéo qui tend à prouver, selon Mediapart, que l’armée française a délibérément laissé faire, se contentant simplement d’adopter une posture passive. La scène, filmée le 28 juin 1994 remet toutefois en cause la version officielle de l’armée qui assure n’avoir eu connaissance de la situation réelle à Bisesero, que le 30 juin, soit deux jours après. La version délivrée par les instances françaises serait-elle fausse ? Si Mediapart ne s’aventure pas jusque-là, les chiffres eux, pousse à la réflexion.

Commentaires

Commentaires du site 4
  • Avatar commentaire

    Saura t on jamais tous les dessous de ce tragique evenement sur notre continent ?
    La question que Koffi Annan a posee demeure dans nos esprits.
    « Comment se fait il qu’en Afrique, ce soit seuelement dans ce pays ( et dans une moindre mesure au Burundi) que de tels 
    massacres en serie ont lieu « 
    Ce genocide n’est pas le premier massacre en serie dans le Rwanda contemporain !
    L’imperialisme francais, yankee et autres interviennent partout en Afrique, le Rwanda n’est pas plus strategique, plus riche que les autres pays africains ?
    Pourquoi le Rwanda ?

    Question sans reponse pour moi !

  • Avatar commentaire
    Prince Toffa 1er Il y a 2 mois

    On finira par voir clairement les dessous de la nomination au forcing de la nouvelle patronne rwandaise de l’OIF. La France est mouillée, tachée jusqu’aux os par ce génocide et croit pouvoir se faire une cure de lavage en tentant de redorer son blason auprès de l’intrépide Kagamé.

    Le ridicule est que la France n’a même plus de Centre Culturel à Kigali. Kagamé l’a démantelé au cours des échanges houleux avec Paris au temps de Sarkozy.

  • Avatar commentaire
    FRANCK M MAKON Il y a 2 mois

    LES AUTORITES FRANCAISES SONT RESPONSABLES DE CES SALETES EN AFRIQUE DEPUIS DE GAULLE , GEORGES POMPIDOU , GISCARD DESTAIND , MITTERAND , CHIRAC , SARKOZY LE NA…,,IN , HOLLANDE ET LE PETIT MACRON INCLUS .
    L’ARMEE FRANCAISE NE PEUT RIEN SANS LES ORDRES VENUS DU HAUT .

  • Avatar commentaire

    dieu seul..sait comment fonctionne l’impérialisme international…!!

    des donneurs de leçons..en terme des droits de l’homme,de démocratie,et de l’état de droit..

    Les français…?…parlons en..!!

    La france a été complice du génocide rwanda…et c’est établi….

    Pour se dérober..de sa culpabilité manifeste..elle se crée une commission d’enquete parlementaire dirigée par paul kilés..et se lave à grande eau..

    Mais elle ne s’arrete..pas là…c’est la france qui attaque..par l’intermédiaire de sa justice…sous prétexte..que que des français..ont perdu la vie..dans cette histoire..

    elle poursuit donc…selon sa volonté..de puissance pour brouiller…les pistes….

    D’accusée..elle se présente comme accusatrice….

    Pour se défendre..il faut attaquer…n’est ce pas..!!!

    Cette supercherie..impérialiste de mitterand..n’a pas propspéré..parce que kagamé..est un dur à cuire…et tant meiux pour l’afrique..

    en résumé…en france..qu’on soit de droite…ou de la gauche….on est tous impérialistes et dominateurs…..

    Les africains que nous sommes avons compris…?