Jean-Vincent Placé : écologiste à temps partiel ?

Jean-Vincent Placé : écologiste à temps partiel ?Photo Alain Jocard. AFP

Militant écologiste et ancien élu des Verts, Jean-Vincent Placé a une nouvelle fois provoqué une petite polémique. Résultat ? C'est tout Twitter qui lui est (une nouvelle fois) tombé dessus.

Coupe du monde : un Français se fait tatouer le visage de N’Golo Kanté

Après ses déboires judiciaires suite à une soirée un peu trop arrosée, Jean-Vincent Placé a une nouvelle fois été victime des railleries d’internautes à cause d’un tweet qui n’est pas passé inaperçu. En effet, dans un court message, l’ancien élu des Verts assure prendre le taxi 5 à 6 fois par jour ! Un message tout à fait banal en soi, mais qui énervera de nombreuses personnes.

La raison ? Le fait de défendre des idées écolo et de prendre autant le taxi ! D’ailleurs, un internaute se permettra une petite remontrance, estimant qu’en tant qu’écologiste, Jean-Vincent Placé pourrait au moins défendre la réduction de l’utilisation de l’automobile et prendre un peu plus les transports en commun. D’autres en revanche, ont dénoncé « lénormité » des propos de Placé qui ne s’est même pas rendu compte de ce qu’il a osé dire alors qu’il est militant écologiste. Enfin, certains ont ironisé sur le fait de voir Placé à vélo ou dans le métro… Des internautes un brin moqueur !

Jean-Vincent Placé, repris de volé par tout Twitter !

Mais ce n’est pas tout. En effet, s’il n’a pas encore réagi à la polémique, Jean-Vincent Placé s’est permis d’envoyer un petit message à Pierre Serne, le président des villes cyclables, dont il aimerait qu’il mette en place des péages urbains, seule façon pour lui de réduire l’utilisation de la voiture. Un message qui n’est franchement pas passé auprès du principal intéressé qui s’est offert un droit de réponse assassin. Jean-Vincent sérieusement? C’est un fake ou tu continues à aimer te caricaturer jusqu’à l’absurde..? Tu te souviens y a un truc qui s’appelle le métro. Et pour info le trafic automobile a baissé de + de 30% dans Paris en 15 ans!“. Un message qui devrait continuer d’alimenter la polémique sur les réelles intentions de Jean-Vincent Placé et surtout, sur les recherches effectuées avant de s’indigner.

Commentaires

Commentaires du site 0