Meghan Markle : évacuée d’urgence, on sait enfin pourquoi

Meghan Markle : évacuée d’urgence, on sait enfin pourquoi

En visite du côté du Pacifique, Meghan Markle a été évacuée d'urgence alors qu'elle se baladait dans un marché néo-zélandais. Si peu d'information concernant cet incident ont fuité, aujourd'hui, une explication officielle a finalement été donnée.

Pour soutenir Meghan Markle, sa mère lui a rendu visite en catimini

Après avoir révélé au monde entier sa grossesse, la duchesse du Sussex s’est envolée direction le Pacifique où de nombreuses étapes devaient l’emmener du côté de l’Australie, des Fidji, des Tonga et enfin, du côté de la Nouvelle-Zélande. Cependant, cette dernière escale ne s’est pas vraiment passée comme prévue et Meghan Markle a dû être évacuée d’urgence.

Une visite écourtée au bout de six minutes

Ainsi, après avoir visité le campus de l’Université du Pacifique Sud, en compagnie du prince Harry, Meghan Markle s’est ensuite baladée dans un petit marché. Problème ? La situation est vite devenue compliquée à gérer pour les services de sécurité de la princesse qui ont préféré tout annuler au bout de six minutes, un débordement étant à craindre.

De son côté, le palais de Kensington a assuré que le climat chaud et humide couplé à une foule compacte et plus importante que prévue laissait à présager le pire. Ainsi, afin d’assurer la sécurité du couple princier et de leur futur bébé, les forces de l’ordre ont décidé de très vite réagir, au grand dam de la foule qui s’était préparée à cet événement depuis plusieurs semaines et qui aura finalement tourné très vite au cauchemar.

En effet, certains commerçants attendaient avec impatience cette visite et ces derniers n’ont pas hésité à critiquer le manque d’organisation des services d’ordre, regrettant bien évidemment de ne pas avoir été en mesure d’adresser un petit mot à l’ancienne actrice de la série télévisée, “Suits“.

Commentaires

Commentaires du site 1
  • Avatar commentaire
    Okheno Il y a 2 mois

    Évidemment un marché ce n’est pas un salon de thé et cela se savait, vraiment du grand n’importe quoi !!!