Mohammed Ben Salmane : un proche de la famille royale saoudienne fait des révélations

Mohammed Ben Salmane  : un proche de la famille royale saoudienne fait des révélations© Sipa Press

Mohamed Ben Salmane (MBS) a vu son image se ternir après l'affaire Jamal Kashoggi. D'après de nombreuses sources, MBS aurait joué un rôle clé dans l'assassinat du journaliste.

Le meurtre de Khashoggi a été « sauvagement planifié » selon la Turquie

De nouvelles révélations concernant le jeune prince héritier viennent d’êtres livrées et il faut dire qu’elles ne sont pas du tout reluisantes. Un ancien membre de l’entourage du cercle royal saoudien, qui s’est exilé depuis peu en France a fait un témoignage édifiant concernant Mohamed Ben Salmane, au journal Le Point.

Pour des raisons de sécurité l’interlocuteur s’est fait appelé Mansour C. Il s’agit de l’aide de camp d’un des quatre princes de sang royal incarcéré par le prince héritier, Ben Salmane.

Dans ses confidences au Point, il décrit MBS comme un personnage sans foi ni loi, qui gouverne comme un tyran. Ainsi Mansour a affirmé que le prince héritier n’a pas hésité à incarcérer Salmane ben Abdelaziz ben Salmane Al Saoud, qui est l’un des princes de sang royal. Il a placé les autres princes en résidence surveillée, officiellement parce qu’ils s’opposaient aux nouvelles règles mises en place par l’homme fort du régime saoudien à destination de la famille al saoud. Selon Mansour, cela est une “vaste blague”.

MBS, ce tyran

Dans son argumentaire, l’ancien collaborateur du Palais royal a décrit MBS comme un dictateur violent. Il estime qu’il n’y a aucune raison de mettre en prison toutes ces personnalités. Le milliardaire al Walid Ibn Talal, frère de Ben Salmane, serait aussi en prison. Dans leurs lieux de détention, ils ont droit à un seul coup de téléphone, qui est minutieusement mis sur écoute. Il a aussi ajouté que Mohamed Ben Salmane a placé sa propre mère en résidence surveillée.

L’interlocuteur, au journal français, a aussi indiqué que MBS a constitué autour de lui, une garde prétorienne constituée de mercenaires de l’armée privée américaine Académie (ex-Blackwater). Cette garde commandée par MBS, joue un rôle clé dans les différentes arrestations de personnalités de la famille royale dont a fait cas Mansour. Mohamed Ben Salmane serait sans pitié envers les membres de la cour royale saoudienne. Ceux-ci se retrouvent par moments violentés par la garde prétorienne du prince héritier, qui agit bien sûr sur les instructions du prince.

Mansour a indiqué que pour l’opinion saoudienne, il n’y a aucun doute sur l’implication de MBS dans l’assassinat de Jamal Khashoggi. Il a ensuite fait des révélations sur la guerre au Yémen où l’Arabie Saoudite joue un rôle prépondérant.

Voici ce qu’il dira: ” la guerre au Yémen a tari les caisses du royaume. Une TVA de 5 % sur tous les produits et services de la vie courante a été instaurée pour renflouer le budget de l’État. La population s’enfonce dans la crise, sans perspective d’en sortir.”

Commentaires

Commentaires du site 4
  • Avatar commentaire

    ce futur ROI pense comme Aziz, un mauvais yakamin

  • Avatar commentaire

    Attention à la manipulation des saoud…

  • Avatar commentaire

    bof..!!!

    nous on s’en fou..de ce qui se passe chez les saoud…

    et vous pensez…que ce sont les saoud..qui ont le monople..de l’inquisition,des méthodes brutales…et cyniques…?

    on peut taper..sur ma bouche….je vous dis rien…de ce que je pense…

  • Avatar commentaire

    Je pense qu il y à beaucoup de jalousie dans la famille royale… Dommage