Pour contrer la Chine, les USA lancent une agence spéciale pour l’Afrique

Pour contrer la Chine, les USA lancent une agence spéciale pour l’Afrique

Depuis de nombreuses années, la Chine est le premier investisseur en Afrique. Elle a investi des milliards sur le continent et elle y a financé de nombreux projets.

Côte d’Ivoire : Bédié veut aller aux élections locales sans Ouattara

Parmi toutes les puissances mondiales, la Chine est de loin celle qui a le plus investi en Afrique, augmentant ainsi son influence dans de nombreux pays africains. L’influence de plus en plus grandissante de l’empire du milieu, n’est pas du goût de tout le monde, notamment, les États-Unis.

En pleine guerre commerciale avec Pékin, les américains veulent contrecarrer certaines prétentions chinoises, notamment réduire son influence en Afrique. C’est ainsi que le Sénat américain vient d’approuver le Build Act, instituant une nouvelle agence d’aide au développement dénommé IDFC (International Développement finance Corporation) et dotée d’un fonds de 60 milliards de dollars sur sept ans.

Les sénateurs républicains voient en l’IDFC, un outil de diplomatie économique destiné à contrecarrer l’influence de Pékin en Afrique. Ces derniers accusent la Chine de piéger certaines nations pauvres par la dette pour ensuite prendre le contrôle de plusieurs infrastructures.

Le sénateur républicain Bob Corker, assure: “Le Build Act va aider les pays à devenir plus autosuffisants”. Quant à l’élu démocrate Chris Coons, il affirme:“cette loi va réduire la pauvreté dans des zones critiques pour la sécurité nationale américaine, tout en permettant d’affronter l’influence chinoise dans les pays en développement”

Commentaires

Commentaires du site 7
  • Avatar commentaire

    Moi j’attend avec joie les invertissements americains car les chinois ne sont pas des vraies humains pour nous dominer. Bienvenus les usa.Que Dieu vous benisse.

  • Avatar commentaire

    Notre continent fait objet de cette convoitise non pas parce que nous sommes pauvre mais simplement parce que nos n’avons eu la chance que d’être dirigé par des idiots de président. Notre malheur ce sont nos dirigeants.

  • Avatar commentaire

    C’est une bonne nouvelle pour l’Afrique de prendre les fonds d’où qu’ils viennent pour se construire on dirait que l’Amérique découvre l’Afrique à travers les chinois l’hypocrisie des occidentaux pour le continent africain se découvre grâce aux chinois l’Afrique que les occidentaux dénigre depuis les attirent, ils sont près à investir 60 milliards de dollars c’est intéressant

  • Avatar commentaire
    Djoliba Il y a 2 mois

    Drôle ses américains en assassins les présidents américains en pillant les américains apportent quoi à l’Afrique ?

  • Avatar commentaire
    The Atlantean Il y a 2 mois

    The Build Act va direct à l’encontre de la pensée de Donald J. Trump. Si l’Afrique est vraiment un Shithole pourquoi les Américains se donneront-ils la moindre grâce de contrecarrer l’influence Chinoise avec un fonds de 60 milliards de dollars? À vous de juger le reste!

  • Avatar commentaire
    Charles Tahou Il y a 2 mois

    Où étaient ils quand la Chine boostait sa politique étrangère en faveur de l’Afrika, Somme toute,tous ses arguments sont fallacieux.