Recensement au Togo : l’opposition dit niet

Recensement au Togo : l’opposition dit nietPhoto Alphonse Ken LOGO

Le Togo traverse une crise socio-politique depuis quelques mois, lié notamment aux prochaines échéances électorales. Malgré une relative accalmie, les tensions restent toujours vives.

Après le Brexit, Theresa May veut développer les investissements en Afrique

Au début réticent, les partis membres de l’opposition togolaise ont décidé d’envoyer des représentants pour siéger à la commission électorale nationale indépendante à l’assemblée nationale. Cette décision permettra aux diverses forces en présence de dialoguer afin de trouver des compromis dans l’intérêt de toute la nation. S’il y a un point sur lequel l’opposition est catégorique, c’est celle concernant le recensement électoral, qui vient de commencer ce 1er octobre. 

L’opposition politique togolaise ne l’approuve pas du tout. Ce recensement permettra d’établir un nouveau fichier électoral et de nouvelles cartes d’électeur, pour les élections législatives et locales qui auront lieu en décembre prochain. L’opposition appelle tout simplement au boycott de ce recensement. Il est à préciser qu’il n’y a pas eu un fort engouement au sein de la population lors de cette première journée de recensement.

En plus de la question liée au recensement, l’opposition continue d’égrainer un certain nombre de doléances, qui selon elle, est indispensable pour la tenue d’élections libres et transparente. C’est ainsi que Jean-Pierre Fabre, le chef de file de l’opposition a déclaré: “les chefs d’Etat qui ont proposé la date du 20 décembre pour les élections savent que cette date ne peut pas être tenue”

Commentaires

Commentaires du site 3
  • Avatar commentaire
    The Atlantean Il y a 3 mois

    La comédie de joufflu Faure Gnassingbé, il ne cèdera pas le pouvoir, tant qu’il a le soutien de la France.

  • Avatar commentaire
    HOUNHOUI Il y a 3 mois

    un recensement est une bonne chose, mais si c’est pour la techno electorale là …pas question

  • Avatar commentaire
    Moumouni Il y a 3 mois

    Moi,je ne peux que souhaitez une paix durable au Togo, seulement, que les uns et les autres mettent leurs intérêts personnels de côté, pour ne voir sue ce Togo, qui nous permet de vivre en paix.

    Pensons, aux Congolais, Maliens, les riverains du Lac Tchad, ils nous dirons les conditions de …