Le Ministre de l’Economie et des Finances Romuald Wadagni et Luc Eyraud, chef de mission pour le Bénin au Fonds Monétaire International ont conjointement animé un point de presse au terme de la revue annuelle que l’institution financière a effectuée au Bénin.Ils ont parlé de la bonne santé économique du pays.Luc Eyraud dit avoir rencontré le chef de l’Etat pour lui confirmer la bonne santé du  troisième programme du FMI avec le Bénin. Les deux hommes ont  ensuite discuté de l’état de l’économie béninoise  et du budget. En ce qui concerne l’économie, le « contexte économique reste très favorable au Bénin avec une croissance forte et une inflation faible. Pour 2018, la croissance continue de s’accélérer, portée par les activités portuaires et la forte production agricole. Nous prévoyons à moyen terme une forte croissance due à une demande plus forte du Nigéria et une accélération de l’investissement privé » a indiqué le chef de mission du FMI pour le Bénin .

Quant au budget, Luc Eyraud reste aussi très optimiste. Selon lui,  la mobilisation de revenus, l’efficacité de la dépense et la bonne gestion de la dette donneront au pouvoir une marge de manœuvre pour augmenter les dépenses prioritaires sociales et financer les dépenses d’infrastructures.

L’économie béninoise va bien 

Romuald Wadagni abondera dans le même sens que le chef de mission du FMI. Pour l’argentier national, « l’économie béninoise va bien. Le Bénin va bien  ».C’est la troisième année de suite que le Bénin enregistre une croissance soutenue, poursuit-il. En 2015, le taux de croissance était de 2, 5% et nous allons cette année vers 6, 5% , ce qui montre selon lui une bonne progression. En 2019, le gouvernement s’attend à une croissance au minimum égale à ce qui a été obtenue cette année. « Du point de vue déficit nous avons maintenu nos efforts sur la qualité de la dépense publique » informe-t-il. En 2015, le taux de déficit était de 8, 5% alors que l’année prochaine il devrait  descendre en dessous  de 3%. Sur la dette, le gouvernement s’est engagé dans une  opération de reprofilage.

Il veille à ce que la dette finance les dépenses de qualité et soit cohérente avec le type de projet qu’il finance.  Les dettes anciennes qui sont à des taux d’intérêt de 7% à 8% avec des maturités très courtes sont remplacées par des dettes avec des maturités beaucoup plus longues avec des taux d’intérêt beaucoup plus bas de l’ordre de 3 à 3, 7%  a-t-il fait savoir. En somme, l’économie béninoise  est dans le vert. « Nous affichons un taux de croissance qui est aujourd’hui l’un des plus forts en Afrique de l’Ouest alors que nous sommes partis de 2% » se réjouit le ministre des finances.

Il assure par ailleurs que le gouvernement est arrivé à maintenir la dette à un niveau soutenable. L’économie béninoise est l’une des plus performante de la sous-région et de l’Afrique martèle-t-il. Pour que les fruits de la croissance soient perceptibles il faut que le Bénin maintienne une croissance de 6, 5 à 7% pendant au moins trois années. L’année prochaine les chiffres annoncent déjà une croissance de 7% . Donc selon M Wadagni, le gouvernement est près du but.2019 se présente  comme une année critique de son point de vue.

39 Commentaires

  1. …Comme si dans une famille où l’écolage n’est pas payé,
    où l’enfant malade n’est pas soigné,
    où la mère ne peut préparer qu’une fois par jour,
    le père venait vous dire : “j’ai été augmenté” et repartait avec sa nouvelle voiture dans une belle maison alors que la concession familiale est sans électricité et inondée.

  2. Au moins on est tous d’accord : beaucoup d’optimisme (parmis les plus forts taux), rien à propos du poids de remboursement des emprunts et cette croissance (l’augmentation de l’argent produit)ne se traduit pas en développement (écoles, santé, infrastructures, emplois, salaires…) dont profiteraient les béninois.

  3. IL ne faut jamais faire confiance a ces institutions de Bretton Woods. Elles sont connues pour vous caresser dans le sens du poil et vous mordre apres.

    Elles ont dit la meme chose a Yayi pendant son mandat avec des indicateurs economiques au vert..mais juste apres son depart du pouvoir, ce sont les memes qui ont pondu un rapport disant que tout etait rouge sous lui. Meme si je ne suis pas un grand fan de Yayi, je suis entierement contre ces pratiques qui tendent a nous nuire.

  4. Il n’y a que vous (Talon, Wadagni et consorts) qui voyez la croissance. La population s’appauvrit davantage chaque jour

  5. Ce wadagni  qui n’a pas fini de ravaler ses vomis.sures après sa bourde sur l’augmentation des frais de connexion , disant qu’il faudrait payer plus pour insul.ter talon et son gouvernement, vient de remettre une couche en parlant d’un taux de croissance au benin qui ne répond pas aux attentes des beninois ; croissance oui , mais croissance de la misère de ses compatriotes. En parlant de taux , ce wadagni met fait penser à ce ministre ivoirien qui lui parle de taux de chômage à 2% dans son pays en Côte d’Ivoire, suscitant de par et d’autre dans leur pays un tollé général 

  6. toute personne…qui a écouté le député (le vrai au sens noble) guy mitopké..doit avoir la chair de poule…et avoir pitié..pour ce pays (sauf moi..puisque ce peuple doit assumer son choix)..

    Ce jeune mérite de retourner à l’assemblée nationale..

    Ceci étant dit…je crois..que les gens…ont peur d’appeler un chat..un chat..nommément..

    Il a un maitre à penser,l’incubateur..qui dispose…des facultés..d’intrigueur…certainement hérité…de son déterminisme ****…

    Je vous aviez mis en garde…contre ces gens là….puisque tout au long de notre histoire..ils n’ont pas changé..parce qu’ils ne le peuvent pas…

    • Si vous prenez..un individu…un groupe restreint..de personnes…il y a possibilité de discussions…de points de vues…et de discernement..

      Mais prendre tout un peuple…au lieu d’avoir..une somme des intelligences..c’est le contraire..qui s’obesrve…comme si les facultés..se neutralisent..pour donner du néant..

      la russie de staline mise à part..toutes les formes de dictatures..ont été légitimes et légales…..

      Hitler..qui a pris le pouvoir de façon légale..a conduit son peuple..dans la destruction…mussolini..pareil….

      Aujourdhui le brésil..vient d’élire un fasciste…et ce sont les memes brésiliens..qui vont crier au fascisme….dans quelques mois…

      A bas yovo..non à zinsou…france afrique…a bas yayi boni…voilà à peine..2 ans et demis…et nous voilà…vouloir pendre talon..

      ou se trouve..la logique…

      Refuser d’assumer..ses choix..me parait etre de la lacheté…

  7. je veuille que le benin ait des economistes. mais un pays peut aller emprunter et cherche a en n emprunter et on ose le fmi devant que ce pays a fait une croissance forte?

  8. De l’encensement gratuit! Le paysan de Tchoumi-Tchoumi a quoi à foutre de votre taux de croissance?
    Une bonne gouvernance, le respect des Droits humains à tous les niveaux est essentielle pour atteindre un développement et l’éradication de la pauvreté.
    Notre Justice et ses juges ne sont pas libres donc le citoyen béninois n’est pas libre devant les juridictions. Tous les acteurs de la vie politique qui tentent de se prononcer prennent la route de l’exil et ça c’est un manquement grave aux rudiments de la Démocratie.

  9. Tout le monde sait..ce que je pense…et ce que je souhaite..

    Pourtant..dans un certain nombre de domaines..les rupturiens..ont posés des actes positifs..en terme de reforme..structurelles…et de reformes qui touchent directement les populations…

    Et pour rien au monde…je ne veux pas..qu’on revienne en arrière..meme en cas de changement de régime….et que ces acquis soient renforcés..

    Tiens…deux cas….

    J’ai deux neveux..en fonction..actuellement…

    l’un..est gendarme dans une brigade..et l’autre est douanier..

    Au phone…(c’est moi qui appelle)…je leur tire un peu les vers du nez..

    Alors..jeune homme comment ça va…?..avez vous fini vos constructions…?

    Hée… tonton..ce n’est plus ça au benin…disent ils..?

    Comment ça…vous n’aviez plus de petites affaires…?..dis je

    Avec talon…c’est fini ça…nous avons tous peur…dans le pays..?

    Ainsi donc..ne serait ce que ce changement de mentalité…je me dis…il y a quelque chose de bien..meme si beaucoup de choses sont à décrier

    • Oui, je rejoius qu’il n’y ait pas une dizaines de postes de controle entre Cotonou et Mallanville comme lors de mon dernier voyage en car,…
      Mais si c’est le prix a payer pour la reduction de la corruption d’en bas, est l’augmentation et le changement d’echelle ( milliards au lieu de million ou dizaines de millions), si le prix a payer c’est le depecement de notre economie au profit du clan Talon, si le prix a payer, c’est la privation de libertes, le brouillage des radios ( comme lors de l’interview d’Ajavon sur RFI, ou celle de radio soleil), l’interdiction de journaux comme LNT, l’asservissement de la justice, les prisonniers politiques comme Korogone ou Metognon, alors je ne suis pas sur que ce soit un progres !

  10. Vivement que les effets de cette croissance puissent rejaillir sur les populations les plus vulnérables.Dites-moi chers fleuristes,avez-vous les nouvelles de mon grand-frère Aziz? 

    • Tiens tiens….c’est avec plaisir que je salut ton retour..

      Tu nous a manqué gsm…peut etre pour une bonne cause professionnelle..je crois…!!

      Ceci étant dit…le sultan aziz…est toujours d’attaque…(ba boya ba souré…sito!!!)..

      La famille..des deux cotés…c’est agrandi..avec des nouveaux arrivants…de notre coté…alors que nos adversaires…ont eu des renforts…de quelques contorsionnistes…allomann….

      Mais…je te rappelle..que sauvy..et tundé…ont disparu…certainement en fuite..

      Enfin..donne nous des nouvelles…les tendances…au nord…et surtout à parakou..

      Bon dimanche

  11. ….Disais-je une croissance de 6,5% calculée sur quelle base et à partir de quelles données? Des données d’une économie moribonde et chancelante basée sur la culture du coton et utilisant des pesticides à grandes échelles!…
    Dites au *** Wadagni et son boss Talon que nous n’appartenons pas tous au desert de compétences.

    Aussi longue que dure la nuit. Le jour finit toujours par apparaître.

    A suivre! To be continued

  12. Mais non de Dieu!… Mais de qui se moque le *** Wadagni flanqué d’un colistier du FMI?

    Personnellement plus rien ne m’etonne des pratiques sans gêne et sans scrupules du gouvernement de la rupture.

    En effet, quand on va lancer un emprunt obligataire dint les fonds récoltés ont servi à rembourser la dette du FMI, plus rien ne me surprend. Chez les guins et les minas on dit de cette pratique:” O gban kpodé so tou dé”. Ce n’est pas de l’économie mais du rafistolage.
    Talon et les siens devraient avoir honte.
    Pauvre Bénin, tristes réalités.
    Bonsoir

    Binsoir

    • Merci Avouhan de jeter la lumière sur ce pan!
      Non seulement on emprunte pour payer nos dettes , mais le monstre fait économie de vérité sur les taux réels
      Il nous dit que les prêts sont à 3,5-3,7% mais il oublie de dire que ces taux sont obtenus grâce à une garantie de la banque mondiale que nous payons 0,7-0,9% de sorte que le taux réel est de  l’ordre de 4,6.
      En plus on allonge les durées de oret.
      Comme toute personne qui a emprunté pour sa maison sait, si vous allongez la durée du prêt, vous payez plus d’interets au total.
      Voilà l’alchimie du comptable en chef : augmenter le montant des intérêts que nos enfant vont payer, réduire les remboursements pendant qu’ils sont au pouvoir et nous dire qu’ils ont réduit le déficit!
      Qui trompe t-on ? 

      • De toute façon…on est cuit..!!

        D’ici..un an..ce sont des créanciers..flanqués d’huissiers internationnaux..qui viendront nous signifier…l’acte de vente de notre pays..pour incapacité..d’honnorer nos échéanciers..

        Histoire..de nous contraindre par le corps…pour déguerpir..

  13. On a affaire a un gouvernement créatif , -notamment le comptable en chef Wadagni, qui comme le disait Obama a propos de TRUMP, invente des faits, crée son propre univers de « faits » alternatifs « make stuff up ». Napo a déjà dit qu’on fait dire beaucoup de choses aux chiffres, mais placons nous sur le terrain du ministre tueur de mega-octets qui nous dit :
    » nous affichons un taux de croissance qui est un des plus forts d’Afrique de l’Ouest ».
    Voyons ce qu’il en est pour 2017, annee pleine du mandat Talon dont les chiffres de croissance sont connus ( source Banque mondiale -www.worldbank.org), et limitons nous au seul conseil de l’Entente ( Benin, Niger, Burkina,Cote d’Ivoire, Togo)
    1. Cote d’Ivoire : 7,97%
    2. Burkina Faso : 6,74%
    3. Benin : 5,58%
    4. Togo : 5,56%
    5. Niger : 4,89%

    On n’a pas besoin de lunettes pour voir que le comptable en chef joue avec les chiffres…On est 3eme sur 5 compares a nos voisins immédiats et on nous parle de « un des plus forts « … Le Benin de Talon fait a peine mieux (0,02%) que le TOGO en pleine crise politique et on se la ramène !

    Prenons l’année 2006 gérée pour 7 mois et ½ sur 12 par le clan TALON :

    1. Cote d’Ivoire : 8,34% , soit 8,15 en moyenne sur 2 ans
    2. Burkina Faso : 5,92%, soit 6,33 en moyenne sur 2 ans
    3. Togo: 5,39%, soit 5,54 en moyenne sur 2 ans
    4. Niger : 4,92%, soit 4,90 en moyenne sur 2 ans
    5. Benin: 3,96%, soit 4,73 en moyenne sur 2 ans

    Sur le deux premières années de Talon au pouvoir, le Benin est queue du classement en termes de taux de croissance moyen, connu et valide ( non des estimations créatives) !
    Wadagni devrait se contenter de compter les sous de Talon et ne pas se mêler d’économie ou de politique !

    • Félicitations au gouvernement! Seulement que Talon, Wadagni et les autres proches du gouvernement sont les seuls à jouir des retombées de cette croissance. La population s’appauvrit davantage. Où est alors la croissance forte?

  14. Mensonges ou manipulations?
    La vraie croissance est basée sur l’exportation des fabrications des machines lourdes et autres critères. Quelles sont les lourdes machines que le Bénin exportent pour nous souiller le sommeil avec cette croissance imaginaire?

  15. La croissance du Bénin dont il parle se basse sur quoi?

    Le port??? Non les recettes sont en chute. Le coton peut être mais le coton à lui seul ne peut pas justifier un taux supérieur à 6%.

    Alors il y a quoi d’autre??? Que le gouvernement communique.

    Soit C’est du *** ou juste une communication politique. L’activité économique au Bénin aujourd’hui ne justifie pas une croissance de plus de 6% C’est faux. Moi j’attends que le gouvernement indiqué le secteur qui est le levier de cette croissance ju

  16. Bla-bla-bla. La litanie est connue. Il faut trouver d’autres noms pour qualifier certains aspects de l’activité économique dans les pays très sous développés comme le nôtre. Parler de taux de croissance au même titre que les pays développés me paraît aberrant.

  17. SNAKE
    Le développement n’est pas possible sans croissance soutenue. Cela est pratiquement connu de tous. Mais il faut que la redistribution se fasse à travers des actions sociales, la baisse réelle des prix des denrées, le subventionnement des prix des produits de première nécessité.
    L’évangile selon Romuald Wadagni …excusez du peu, ressemble drôlement à celle de Juda Iscariotis

  18. Les gens se demandent si c’est le taux de croissance économique qu’on va manger, quelle abération, le taux de croissance fait partir des indicateurs macro-économiques et c’est important pour apprécier la santé d’une économie maintenant pour que le peuple sente les corollaires de ce taux de croissance, il faudrait qu’il soit soutenu et étalé sur une longue durée 3,4,5,6,7 ans ce qui permettra à l’Etat de dégager des marges pour pouvoir faire face aux dépenses sociales. Donc c’est important

    • De quel taux de croissance nous parle Wadagni ?
      Ce gouvernement n’arrete pas de nous parler du futur !
      Il nous dit que le taux de croissance sera de 6,5% en 2018 et mieux en 2019 !
      Main on est en Octobre 2018 et le taux de croissance reel pour 2018 ne sera pas connu avant Mars ou Juin 2019.
      Les seuls performances economiques etablies de Talon et son ministre sont de 3.96 et 5.58 loin des 6% minima qui peuvent entamer la pauvreté
      Donc qu’il se taise fasse 3 ou 5 ans de croissance superieure a 6% avant de l’ouvrir !
      J’ajoute que les 5,58% de croissance du PIB se sont traduit en 2,5% de croissance du revenu par tete d’habitant en 2017 aven un revenu par tete de 1318fcfa !
      Quand on dirige un pays ou les habitants vivent ave deux dollars par jour, on ne se permet pas de dire que l’economie va bien, que le Benin va bien…
      C’est une insulte au peuple, une profanation !

  19. Wadagni se moque du monde !
    Ils parle de taux de croissance estime, futur… Enfumage
     Arretez de mentir en plein jour !
    Pour 2017, seul chiffre connu, puisque 2018 n’est meme pas encore fini, la croissance est de 5,58.
    En 2016 c’etait 3,96%
    Vraiment , vous voulez pavoiser sur ces taux !
    Resultat le revenu moyen par tete au Benin est 1318 par jour !
    Dites nous comment on vit au Benin avec 1318 !
    Je passes sur les comparaisons avec les autres pays comme la CI qui affiche plus 6 ou 7%…

  20. Cher citoyen libre
    On peut faire son travail en le faisant mal. Le taux de croissance ne remplit pas le panier de la ménagère surtout en Afrique; ou bien alors quelque chose m’a échappé.

  21. Bon travail et il faut préciser que c’est même l’un des plus forts taux de croissance économique dans toute l’Afrique. Nous sommes dans le top 10. Le meilleur reste à venir..! 

  22. Ce jeune Ministre n’est pas économiste. Nous sommes là par copinage dans un désert de compétences et dirigés par les maîtres du désert. Pauvre Danhomey de mes ancêtres!

  23. C’est toujours ce que ce jeune ministre n’arrive pas à comprendre: Le taux de croissance, on peut le fabriquer à table. Car les statistiques ont pour rôle essentiel: dis-moi l’objectif visé et je vous présente la statistique qui le justifie. Quand au Bien-être des populations, il n’est pas au bout du taux de croissance. C’est un fait, c’est du vécu quotidien palpable des populations. Vouloir donc se baser sur le taux d’intérêt pour prétendre que l’économie béninoise se Porte bein est un aveuglement Parfait, un leurre.

  24. C’est toujours ce que ce jeune ministre n’arrive pas à comprendre: Le taux de croissance, on peut le fabriquer à table. Car les statistiques ont pour rôle essentiel: dis-moi l’objectif visé et je vous présente la statistique qui le justifie. Quand au Bien-être des populations, il n’est pas au bout du taux de croissance. C’est un fait, c’est du vécu quotidien palpable des populations.Est-ce si compliqué à saisir?

    • on vous concède que le vécu des populations est important mais il faut comprendre que partout dans le monde il faut des indicateurs macroéconomiques pour apprécier la santé de l’économie; c’est pas au BENIN que ça se fait; le jeune ministre ne fait que son travail

      • Le jeune ministre manipule les chiffres, dit des demi verites qui l’arrangent…
        Ainsi il parle du taux de croissance de 2% en 2015, derniere anne. Yayi, mais passe sous silence les 7,19 et 6,35 de 2013 et 2014…
        Quand on manipule les chiffres comme un *** politicien, on perd toute credibilite !

        • Le Bénin n’a jamais connu un taux de croissance à 2% en 2015, C’est faux!!!

          Le taux de croissance n’a jamais été en dessous de 5%.

          Lorsqu’un ministre ne peut pas restituer la vérité sur l’état du pays à sa prise de service, il n’y a plus aucune crédibilité.

Répondre à Napoléon1 Annuler la réponse

SVP saisissez votre nom
SVP, Entrez votre commentaire