USA : accusé d’évasion fiscale, Trump dans la tourmente

USA : accusé d’évasion fiscale, Trump dans la tourmentePhoto : The Washington Post/Getty Images

Selon les informations du New-York Times, le président américain Donald Trump aurait effectué plusieurs manœuvres d'évasion fiscale, lui permettant de ne payer que très peu d'impôts sur la fortune léguée par son père.

Jérusalem – ONU: Examen d’un projet de résolution révoquant la décision de Trump

Donald Trump, une nouvelle fois dans la tourmente. En effet, selon certaines informations du New York Times, le président américain aurait perçu environ 400 millions de dollars de ses parents, grâce notamment à plusieurs manœuvres d’évasion fiscale. Une énorme somme d’argent qui rappelle que ce dernier ne s’est pas fait tout seul, comme il aime à le raconter à ses soutiens, puisqu’il a surtout bénéficié des retombées économiques de l’empire financier crée par son père, Fred Trump.

Une fortune d’économisée grâce à de douteuses manœuvres

Cet argent cependant, n’aurait jamais transité par le fisc américain, qui n’en a donc jamais vu la couleur. La raison ? Donald Trump, ainsi que ses quatre frères et sœurs, auraient eu l’idée de créer une société-écran dont le seul objectif était de dissimuler les dons effectués par leurs parents au moment de leur décès.

A cela, Donald Trump aurait aidé son père à sous-évaluer la valeur de ses biens immobiliers afin de drastiquement réduire les taxes à payer sur le legs, dont le taux d’imposition se situe à 55 %, sur les grosses fortunes.

Résultat, les enfants Trump, qui a auraient reçu une somme supérieure à un milliard de dollars, auraient dû verser aux impôts américains, près de 550 millions de dollars. Problème ? Ils n’en ont versé « que » 52,2 millions, profitant de leur combine.

La Maison Blanche ne souhaite pas réagir

Contactée, la Maison Blanche n’a cependant pas souhaité répondre à ces accusations. L’avocat du quarante-cinquième président des Etats-Unis, Charles Harder, s’est quant à lui simplement contenté de balayer ces allégations d’un revers de la main, assurant que ces dernières étaient 100 % fausses, puisque Trump n’a « quasiment jamais été impliqué dans ces histoires ». 

En effet, selon lui, ce sont d’autres membres de sa famille ainsi que des professionnels qui ont tout géré, le laissant en dehors de ces histoires.

Commentaires

Commentaires du site 0