Armée européenne : Merkel soutient Macron malgré la colère de Trump

Armée européenne : Merkel soutient Macron malgré la colère de Trump

Le couple franco-allemand file le parfait amour. Angela Merkel est favorable à la création d’une armée européenne comme l’a suggéré Emmanuel Macron, il y a quelques jours.

1ère visite officielle de Macron : Angela Merkel reçoit le nouveau président français

Emmanuel Macron s’est attiré les foudres du président américain, en agitant l’idée d’une armée européenne  pour se protéger des USA , de la Russie et de la Chine. Le numéro 1 Français  qui  essuie depuis quelques jours les critiques de Donald Trump peut compter sur la chancelière allemande Angela Merkel. Alors qu’elle prononçait  un  discours devant le parlement européen  ce jour, Mme Merkel a appelé à l’élaboration  d’une vision qui permettra aux “28” de se doter d’une « véritable armée européenne ». Elle assure que cette force ne sera pas dirigée  contre l’Otan. Comme l’a dit le président de la commission de l’Ue , il y a quelques années, « une armée commune européenne  montrerait  au  monde qu’entre les pays européens, il n’y  aura plus jamais de guerre » rappelle t-elle.

Avec ce discours Angela Merkel  s’est attirée la sympathie des députés du Parti Populaire Européen qui l’ont copieusement applaudi. Réaction contraire des eurosceptiques d’extrême droite. Ces élus l’ont hué sans ménagement. Pour l’instant on ignore quand est-ce que cette armée sera créée. La chancelière allemande n’a pas rien  dit  à propos. Outre  Donald Trump qui est  ouvertement  opposé à ce projet des européens, l’Otan également n’est pas d’accord. Jens Stoltenberg, secrétaire général de l’Organisation a mis en garde hier les européens contre un éventuel renforcement de leur défense en  défaveur de l’OTAN.

Commentaires

Commentaires du site 1
  • Avatar commentaire
    The Atlantean Il y a 4 semaines

    Trump a peur de faire face à la réalité. Il a été le fils à Papa durant toute sa vie, et depuis son ascension à la Maison Blanche comme Président, il s’est aperçu que les jeux politiques sont différents de la réalité de la vie mondaine, d’où sa grande confusion et souvent brutale de certaines de ses décisions. Trump n’est pas mûr pour être président des USA point tout court.