Attentat de 2015 en France : la coalition a éliminé tous les commanditaires

Attentat de 2015 en France : la coalition a éliminé tous les commanditairesMohammad al-Adnani, porte parole de l'EI

Le 13 novembre 2015, La France connaissait l’attaque la plus meurtrière de son histoire depuis la Seconde Guerre mondiale ; 130 personnes, dont 90 au théâtre de Bataclan trouvèrent la mort pendant que 413 autres personnes étaient blessées et près de 100 grièvement. Depuis les cerveaux furent traqués et éliminés.

#TaxePasMesMo au Bénin: malmené sur la toile, Talon désavoue Wadagni !

Ils étaient au nombre de sept selon l’organe de presse Mediapart qui a dévoilé les résultats de son enquête. Les cerveaux du massacre de Paris ont donc tous rendu gorge, le dernier en Novembre 2017. Ce résultat serait selon Mathieu Suc, l’enquêteur, le fruit d’une coopération internationale entre services secrets alliés. 

Cependant , il serait difficile de situer avec précision les responsabilités et d’affubler un nom à chaque attaque ; car selon un magistrat qui se confiait à l’enquêteur, « On n’arrivera jamais à établir judiciairement qui fait quoi » la cellule DAECH de Paris ayant été « une structure mutualisée avec quatre ou cinq vétérans en responsabilité qui se repassent les dossiers d’attentats, en fonction de leurs emplois du temps respectifs »

Les attentats de novembre 2015 à Paris constituaient une série d’attaques terroristes coordonnées ; et l’une des raisons pour lesquelles la France ait été une cible particulière de l’État islamique est à rechercher selon les observateurs.

Mohammad al-Adnani, le porte-parole principal d’EI avait distingué le «méchant français» parmi une liste d’ennemis dans un discours appelant à la condamnation de l’ouest.

Commentaires

Commentaires du site 0