Bénin : 1720 enquêteurs et 430 contrôleurs recrutés pour le projet ARCH

Bénin : 1720 enquêteurs et 430 contrôleurs recrutés pour le projet ARCHBintou Chabi Adam Taro, Ministre des Affaires sociales

Les résultats de l’évaluation des manifestations d’intérêt relative au recrutement des enquêteurs et contrôleurs au profit du projet ARCH (assurance pour le renforcement du capital humain) ont été rendus publics le lundi 30 octobre 2018.

Procès Atao Hinnouho au Bénin : le délibéré renvoyé au 06 novembre

Ils sont au total 1720 enquêteurs et 430 contrôleurs retenus selon la notification envoyée aux consultants candidats, par la Personne responsable des marchés publics du Ministère de la décentralisation et de la gouvernance locale, Spencer Joany C. Deguenon. Ils sont d’abord recrutés au profit de l’INSAE qui est chargé de la formation et de la mise en œuvre de l’enquête.

C’est un recrutement en référence à l’avis AMI N°017/PPM 2018/MDGL/SGM/PRMP/ACCESS/SPM du 25/07/2018. Ceci, pour la collette de donnée dans le cadre de ce projet ARCH. L’objectif principal de l’enquête à réaliser, lit-on, est de collecter des informations sur les conditions sociales des ménages pré-identifiés par les communautés.

Les services de consultant vont « rechercher les ménages pré-identifiés et collecter auprès de ceux-ci, des informations sur leurs caractéristiques socio-économiques sur la base du PMT (Proxy Means Test) ; collecter des informations sur les chefs de ménage identifiés et les photographier de même que leurs ayants droits dans un format approprié; contrôler la qualité des données enregistrées auprès de chaque ménage avant de passer au ménage suivant »; entre autres. Les présents résultats peuvent être consultés sur le www.insae-bj.org ou www.facebook.com/ProjetAccessbenin.

Initié par le gouvernement du président Talon, le projet ARCH « vise à accroître la capacité et l’accès aux services sociaux de base ainsi qu’aux opportunités économiques de façon durable et équitable aux béninois, notamment les plus démunis ». C’est un ensemble de quatre volets à savoir Assurance Maladie, formation, Micro-crédit et Assurance retraite.

Commentaires

Commentaires du site 4
  • Avatar commentaire

    OLLA OUMAR, tu es un grand ***

  • Avatar commentaire

    Pourquoi doit on photographier les gens pour les assurer ?
    Que fait Claudine Talon sur le chapeau de l’article ?
    Est ce le nouveau ministre des affaires sociales ?

    • Avatar commentaire
      Che Guevara Il y a 2 semaines

      Humm….
      Photographier faire partie des procedures simples d’identification.

      On se connait au Benin avec les faux papiers, les morts qui percoivent encore ou des admis au concours sans meme mettre pied dans la salle de composition.

  • Avatar commentaire
    OLLA OUMAR Il y a 3 semaines

    Encore de la poudre jetée  aux yeux des beninois  par talon et son gouvernement de **** . Tout comme leur projet de contournement de la ville de cotonou , le projet architectural du port passant par le ministère du transport, et bien d’autres projets ; Y EN A MARRE de ce gouvernement de CATALOGUES , de MAQUETTES