Le ministre de la culture était samedi dernier à Abomey pour célébrer le roi Guézo à l’occasion des manifestations commémorant le bicentenaire du sacre de ce souverain. Il a accordé une interview au quotidien du service public La Nation. En déplacement à Abomey samedi dernier, le ministre de la culture  Oswald Homéky, n’a pas tari d’éloges sur le roi Ghézo . Pour l’autorité, le  souverain a montré « la voie de la prospérité  par la diversification  économique, par les  réformes institutionnelles et constitutionnelles et  aussi par  la gouvernance dite de la rupture ». Tout le monde sait  qu’à l’époque, le souverain  a opéré une certaine rupture dans la manière de conduire les  affaires et cela a relevé le royaume poursuit-il . Oswald Homéky n’hésite d’ailleurs pas à comparer ce  roi au président Patrice  Talon.

« Il y a effectivement beaucoup de similitudes entre ce que fait le président Patrice Talon et ce que le roi Guézo avait fait à l’époque. J’ai parlé tantôt de la rupture avec les mauvaises habitudes, de l’économie, parce que n’oublions pas que le roi Guézo a introduit ou révélé la culture du coton, du palmier à huile» a t-il déclaré .  Il souhaite que la gouvernance du président Talon puisse inspirer aussi  pour que deux cent ans plus tard , il puisse être cité en exemple

C’est la volonté du chef de l’Etat de faire en sorte que, quand on sera en 2118 ou en 2218, ceux qui seront là puissent dire, il y a eu à une certaine époque Patrice Talon et le nouveau départ, a t-il indiqué.

13 Commentaires

  1. Mon cher sous Yayi le TOGO dépassait déjà le Benin dans la prospérité économique. Ce n’est pas en 2.5ans de règne de Talon.

    • Dans le classement doing business le Togo n’a jamais dépassé le Bénin au départ de Yayi, si non donnez moi l’année et les chiffre comparatifs.

      • Je rectifie, en disant que sous YAYI BONI, la dynamique des réformes engagées a rattrapé pratiquement le retard que le Bénin accusait par rapport au TOGO.

        Mais Patrice TALON avec l’incompétence de son équipe, et son incapacité à opérer des réformes qualitatives met un coup d’arrêt à la qualité des réformes conduite de main de maître par le professeur Géro AMOUSSOUGA.

        Les récents commentaires de doing business sur l’essoufflement de la dynamique les attestent.

  2. @Sonagnon, comme d’habitude vous manquez de suite dans vos idées. Pourquoi par exemple le Togo nous dépasse en tout, comme vous le dites? Simplement parce quils5ont mis en place depuis une période des politiques cohérentes de de développement dans la durée..ainsi, le Contre Amiral Foogan est Directeur du Port de Lomé depuis 5 ans au moment où Yayi à nommé 10 DG au Port de Cotonou en dix ans…le Togo à construit un plais pour l’assemblée nationale avec 12 mill5alors que Yayi à englouti 25 milliards dans les marécages à Porto Novo…La qualité des routes au Togo n’ont rien à voir avec celles de Yayi dont la durée de vie était d’un an….et je peux continuer jusqu’à demain
    Hériter d’une telle gouvernance vous oblige à engager des réformes qui ne peuvent donner de résultats qu’à moyen terme.. Et cela votre horizon d’analyse limitée ne vous permet pas d’appréhender de telles subtilités…

    • Mr Allomann les erreurs de Yayi ne justifient pas la régression du Bénin dans les évaluations de 2018.

      Oui Yayi n’a pas comblé les attentes, qu’a fait Patrice Talon en 3 ans aujourd’hui ???

      Le budget du Bénin C’est entre 1800 et 1900 milliards l’année. Qu’est-ce que Patrice Talon en a fait en 3 ans???

      Donnez moi deux choses avec toute la clarté possible que Patrice Talon a pu réussir en 3 ans. Je n’en vois aucune.

      C’est l’opacité et la violation des textes de la République la chasse aux opposants.
      C’est tout ce que moi je vois, si non contredisez moi.

      Le port malgré les problèmes avait meilleure résultat, nous en sommes où sous Patrice Talon?

      • Nous avons de l’eau dans les collines, la centrale électrique de maria gléta, la route des pêches, la route dassa Nathi….. Il y a beaucoup d’autres choses. Il n’est pas Dieu pour être parfait à tout les niveaux mais il travail.

        • Et vous voulez dire que c’est ce gouvernement qui a mobilisé ces fonds?

          Je vous dis non!!!

          Je parle d’un projet initié par Patrice Talon dont il a mobilisé les fonds lui même.

          Je n’en trouve pas en 3 ans.

  3. Je dirai même plus….Talon c’est la réincarnation de Jésus(toutes les églises nous disent depuis des décennies que Jésus reviendra)
    Et j’en donne pour preuve la présence à Gbanamè de son papa ou maman(je n’ai pas encore eu l’occasion de vérifier ce qui est entre ses jambes) qui appelle Talon son fils.
    Soyons heureux peuple béninois d’avoir sur notre terre “dieu” et son fils bien-aimé.
    Quant à la situation de galère qui serre la population, rappelons-nous simplement de l’évangile qui dit : <>
    Alors soyons contents d’être spolié

  4. Moi, je vois même plus…. Talon c’est la réincarnation de Jésus (n’oublions pas que toutes les églises nous disent que Jésus reviendra)
    D’ailleurs la preuve est que son papa ou sa maman est déjà à Gbanamè.
    Et Parfaite nous répète souvent que Talon est son fils

  5. Si talon…n’était pas là….que deviendrait celui là…?

    Il défend bien…son pain…et on ne peut le lui reprocher..

    Sous yayi…on a entendu..pire que ça….et on connait…le point de chute…de la plus part…des baye fall..de yayi…

  6. C’est vraiment triste pour la jeunesse béninoise, plutôt que de se révéler dans le rôle de griot, pourquoi ne pas avoir le courage de dire au moins ce qui est vrai???

    Le Bénin est l’avant dernier de l’UEMOA sous Patrice Talon.

    Le Togo que nous dépassons presque en tout est en avance sur nous sur le progrès économique.

    Disons nous d’abord la vérité avant de savoir comment avancer.

    Si nous ne sommes pas capable de savoir où nous en sommes véritablement, comment on peut avancer ???

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom