Fécondité : l’Afrique championne, alors que la tendance baisse ailleurs

Fécondité : l’Afrique championne, alors que la tendance baisse ailleurs

Dans le monde, le taux de fécondité a tendance à baisser un peu partout, sauf du côté du continent africain où les chiffres restent relativement importants.

L’ambassadeur du Bénin près le Gabon ne résidera plus à Libreville

Dans le monde, les taux de fécondité ont tendance à diminuer un peu partout, sauf du côté de l’Afrique où ces derniers restent exceptionnellement hauts. Le Niger restant d’ailleurs le pays ayant le taux de fécondité le plus élevé au monde. Un constat qui pousse de nombreux scientifiques à se poser la question du renouvellement de la population.

Le taux de fécondité divisé par 2 depuis 1950

Une récente étude menée par le journal The Lancet tend effectivement à prouver que les taux de fécondité ont diminué un peu partout dans le monde, sauf sur le continent africain. Dans les chiffres, en l’espace de 60 ans, le nombre d’enfants par femme a été divisé par près de 2, avec 4,7 enfants par femme en 1950, contre 2,4 l’an dernier.

Le Niger reste numéro 1 en matière de fécondité

Toutefois, les chiffres varient d’un pays à un autre. En effet, au Royaume-Uni, une femme aura en moyenne 1,7 enfant, contre 7,1 au Niger. D’ailleurs, sur les dix premiers pays ayant le taux de fécondité le plus élevé au monde, neuf sont d’Afrique. Une constatation qui pousse d’ailleurs les experts à se poser certaines questions, notamment en matière d’immigration. 

La raison ? Dans la plupart des pays développés, le nombre de naissances est largement insuffisant afin de garantir et maintenir la taille de la population actuelle au risque de faire face à un vieillissement et à une diminution des populations.

Commentaires

Commentaires du site 6
  • Avatar commentaire

    Metonou
    Pardon de te le dire, mais toi tu es vraiment domestiqué par tes croyances; avec en plus une Bible que tu lis à l’envers.

  • Avatar commentaire
    GbetoMagnon Il y a 3 semaines

    Il reste à mettre en accord avec, les taux de croissance et les indices de développement : Alphabétisation, mortalité infantile, réels emplois pour les jeunes, ….

  • Avatar commentaire

    L’Afrique championne de la fécondité et alors?
    Ou est le problème ?

  • Avatar commentaire

    De la meme maniere que les femmes Hebreuses etaient plienes de vie dans l’Egypte ancienne et tres reproductrices c’est de cette meme maniere que les femmes africaines restent et demeurent pleines de vie.
    Raison de plus pour vous dire que le problem du sous development de l’Afrique reste et demeure IDENTITAIRE.
    Les Africains sont les HEBREUX dont parlent les ecritures sacrees: la BIBLE.
    Retournons seulement adorer le createur de la meme maniere que nos ancetres: David le Toi, SALOMON le Toi comme Abraham, Isaac et Jacob et fini nos problems car suivant l’ancienne alliance que le createur a conclure avec Abraham, nous les noirs devons que le createur. Au cas contraire nous faisons une breche dans le contrat que le createur a etabli avec notre ancetre Abraham.
    C’est cela la malediction familliale que les soit disant Hommes de Dieu tantent en vain de briser aujourd’hui.
    Leviticus 26 Det 28 Isaie 49, 50, 51