Gabon : en l’absence d’Ali Bongo, Jean Ping se prépare

Gabon : en l’absence d’Ali Bongo, Jean Ping se prépare

Au Gabon, Jean Ping a décidé d'avancer ses pions au cas où Ali Bongo venait à ne plus être en mesure d'assurer le pouvoir. Toutefois, la Cour constitutionnelle semble toujours protéger celui qui est hospitalisé depuis un mois maintenant.

Maroc : Ali Bongo multiplie les rencontres pour rassurer ses compatriotes

Alors qu’Ali Bongo se trouve toujours du côté de Riyad afin de se faire soigner, Jean Ping, son principal opposant profite de son absence afin d’avancer ses propres pions. En effet, ses soutiens ont décidé d’appeler à la démission de la présidente de la Cour constitutionnelle, qui a permis à Ali Bongo d’assurer ses arrières alors que ce dernier est aux abonnés absents depuis près d’un mois maintenant.

La Cour constitutionnelle, pointée du doigt par l’opposition

Jean Ping avance dans l’ombre. En effet, l’absence d’Ali Bongo, hospitalisé du côté de Riyad, semble avoir donné quelques idées aux soutiens de l’opposant numéro 1 au président gabonais. En effet, la coalition pour la nouvelle République (CNR) a décidé d’appeler à la démission de Marie-Madeleine Mborantsuo, présidente de la Cour constitutionnelle, qui a permis au président Bongo d’assurer ses arrières. Il s’agit ici d’une première étape d’un long processus visant à remettre en cause l’institution juridique.

En effet, cette dernière a, le 14 novembre dernier, confirmé qu’en cas d’absence du président de la République, certains de ses représentants, comme le vice-président ou le Premier ministre était en droit d’exercer certaines fonctions du chef de l’État. Résultat, la politique du clan Bongo peut continuer à se dérouler pleinement, et ce, malgré son absence. Un constat renforcé par la récente révision de l’article 13 de la Constitution puisque la Cour constitutionnelle a octroyé le droit au vice-président de présider le Conseil des ministres en cas d’absence du président élu.

Un affront pour l’opposition qui estime que la Cour constitutionnelle et le pouvoir en place se sont mis d’accord sur certains points, points que la Cour constitutionnelle n’aurait, normalement, pas à gérer. En effet, selon Jean Ping et le CNR, seuls le gouvernement, le Parlement et le peuple souverain à travers le référendum, ont la possibilité de modifier la loi fondamentale.

Commentaires

Commentaires du site 5
  • Avatar commentaire
    Napoléon1 Il y a 2 semaines

    Dans la vie d’une nation il arrive que dans certaines circonstances le peuple entier s’unit pour se recueillir dans la douleur. Alors on cesse toutes les petites gueguerres d’ordinaire pour implorer la bénédiction céleste pour le pays. Le Gabon vit à présent une telle circonstance, puisque le Président de la République gabonaise est à présent victime d’une maladie grave qui l’a surpris au cours d’un voyage à l’étranger, où i lest toujours aux soins et en convalescence. Seulement quand on observe de loin les agitations et le comportement d’un candidat malheureux aux dernières élections présidentielles un certain Ping, on est peiné d’être africain noir. C’est encore plus gênant lorsque l’on sait que ce Jean Ping a marié une fois la soeur du Président et a eu des enfants avec elle. Il fut aussi longtemps Ministre du feu Père du Président à qui il doit beaucoup.
    Nous manquons décidement de tacte et de doigté en Afrique quand on voit comment Jean Ping dès l’annonce du malaise du Président, essai de s’adresser à la nation gabonnaise comme leur nouveau Président, alors que même la constitution du pays ne prévoit pas une telle constellation. Les patriotes africains désapprouvent un tel comportement. En mettant tout dans la balance pour succéder à son père, le Président Ali Bongo Odinba n’a pas commis le péché d’Israel pour mériter un tel sacrilège. Et de dire que Jean Ping a été Sécrétaire Génnéral de l’Union africaine, cela illustre le fait, qu’il y a assez de tonneaux vides qui dirigent les instances de l’Union. Non, Jean Ping a non seulement decu, il a par son comportement en ces jours-ci au Gabon insulté toute l’Afrique noire . Que cela soit dit.

  • Avatar commentaire
    ping-pong Il y a 2 semaines

    Drôleries.

  • Avatar commentaire

    Il faut dire a Jean Ping que la patience est un chemin d’or

  • Avatar commentaire

    Gabon : en l’absence d’Ali Bongo, Jean Ping se prépare
    Que disait la constitution et pourquoi les sages comme on les appele au benin ont t-ils decidé de toucher a l’article 13 objet de discution.

  • Avatar commentaire
    FRANCK M MAKON Il y a 3 semaines

    Jean Ping ou PING PONG 🏓 POUVAIT QUAND MÊME ÊTRE HUMBLE EN ATTENDRE PATIEMMENT SON HEURE .POURQUOI SE PRESSER COMME S’IL N’EST PAS UN ÊTRE HUMAIN ?
    QUAND IL ACCUSE ALI BONGO D’ETRE UN ( Nigerian 🇳🇬 ) IL DOIT FAIRE ATTENTION CAR LUI- MÊME TRAINE LES MÊMES MAUX .
    DEPUIS QUAND UN GABONAIS PORTE COMME NOM DE FAMILLE ( PING ?)SI ALI BONGO EST ……( Nigerian ) LUI – MÊME PING EST BEL ET BIEN CHINOIS .
    TRISTE AFRIQUE .