Gilets jaunes : le gouvernement Macron dénonce une dérive totale

Gilets jaunes : le gouvernement Macron dénonce une dérive totalePhoto : Abaca

Alors que le mouvement des gilets jaunes se poursuit, le ministre français de l'Intérieur a dénoncé des dérives comportementales inacceptables. Retour sur ces divers événements.

CDM : l’entraîneur belge n’a pas digéré la défaite face à la France

Le mouvement des « gilets jaunes » prend de plus en plus d’ampleur. Résultat, certaines dérives peuvent être observées. C’est notamment le cas en province ou de nombreux débordements ont été notés par les forces de l’ordre. D’ailleurs, 528 personnes ont été blessées, dont 17 très grièvement. Un bilan qui énerve fortement le ministre français de l’Intérieur, Christophe Castaner.

528 blessés et des policiers attaqués de partout

Invité du journal de France 2 du 20 novembre, ce dernier a bien évidemment regretté un nombre élevé d’incidents et de blessés. Selon lui, nous assistons aujourd’hui à la    «radicalisation » des mouvements de revendications. Il faut dire que les faits sont affolants. Outre une personne décédée après s’être fait rouler dessus, trois policiers ont été attaqués à jets de boules de pétanque.

Autre fait divers, dans la nuit de lundi à mardi, des hommes armés de barres de fer et de cocktails Molotov ont été délogés d’un grand centre commercial. Ne souhaitant pas remettre en cause la liberté d’opinion, ni même la liberté de manifestation, le ministre de l’Intérieur a toutefois appelé à l’apaisement. Selon ses dires, ces dérives sont inacceptables et chacun se doit de respecter les opinions et le cadre légal qui entoure une revendication.

Commentaires

Commentaires du site 0