Gilets jaunes : le soutien indirect de Ségolène Royal

Gilets jaunes : le soutien indirect de Ségolène RoyalSégolène Royal. Photo : PHILIPPE LOPEZ/AFP

En France, Ségolène Royal a invité le président français Emmanuel Macron a faire machine arrière en ce qui concerne la fiscalité sur les carburants. Ce dernier entendra-t-il son appel ?

Résolution de la crise en Libye : nouvelle tentative d’Emmanuel Macron

Ancienne ministre de l’Environnement, aujourd’hui quelque peu en retrait de la politique, Ségolène Royal continue toutefois de suivre l’actualité politique de son pays. Récemment, l’ancienne candidate à la présidentielle a d’ailleurs estimé que le gouvernement Macron faisait fausse route en matière de fiscalité sur le carburant.

Ségolène Royal invite Emmanuel Macron à revoir sa copie

Un message qui devrait aller droit au cœur des gilets jaunes. En effet, Ségolène Royal a, dimanche dernier, « solennellement » appelé Emmanuel Macron à revoir sa copie et revenir sur sa réforme concernant la hausse des taxes sur le carburant. Selon elle, ces dernières sont imposées de manière « aveugle », résultat, il n’y a aucun dialogue de possible entre le gouvernement et les citoyens. Seul un retrait, un retour en arrière, pourrait permettre de rétablir la situation. « Il y a une réforme injuste qui a été mise en place et qui a semé du désordre » a-t-elle d’ailleurs lancé, invitant le chef de l’État à faire preuve de «bon sens et d’humilité» afin de prendre la bonne décision.

L’idée est en fait de proposer au citoyen une porte de sortie par le dialogue, l’apaisement et la compréhension. Le fait d’avoir un gouvernement qui semble assumer tous ses faits et gestes et confirme vouloir « tenir le cap » lors de chaque sortie ne paie plus auprès d’une société qui apparaît de plus en plus désemparée et divisée. La création d’un haut conseil pour le climat que le président pourrait annoncer mardi prochain suffit-elle ? La réponse est non. En effet, Ségolène Royal a estimé qu’une commission ne servirait à rien tant que des actions concrètes ne sont pas prises.

Commentaires

Commentaires du site 0