Niger : Boko Haram enlève une dizaine de filles

Niger : Boko Haram enlève une dizaine de filles

Le groupe terroriste salafiste nigérian étend sa zone d’action et s’attaque à des jeunes filles à Diffa dans le sud-est du Niger.

Bassin du Lac Tchad : Grande offensive lancée contre Boko Haram

L’information a été relayée par une agence de presse internationale, « On ne connaît pas encore le nombre (d’otages) mais on peut déjà les estimer à une dizaine de filles qui ont été enlevées dans différents villages » rapportait l’agence citant une autorité de la région de Diffa. Diffa une région frontalière au Nigéria. Le groupe terroriste Boko Haram aurait attaqué courant week-end, en un modus operandi, récurrent pour cette secte qui s’est tristement rendue célèbre par l’enlèvement des 200 jeunes filles de  Chibok.

Une dizaine de filles cette fois-ci « 16 » si on en croit la publication  de Kaka Touda, membre de l’ONG Alternative espace citoyen, représentée dans la région du rapt. Pour Touda, les jeunes filles seraient issues de « deux villages de la commune de Toumour(…)neuf ressortissantes du village de Blahardé, sept autres jeunes filles de Bagué ».

La stratégie de la secte

Le rapt de fille serait pour les observateurs, un moyen pour la secte de répandre sa propagande islamique mais également  apaiser dans ses rangs des velléités de rébellion, les filles étant souvent mariées « avec l’aide de dieu » aux soldats les plus méritants.

Commentaires

Commentaires du site 0