USA : règlement de compte de la mafia dans une prison

USA : règlement de compte de la mafia dans une prison

Les réseaux mafieux sont faits de codes et de règles très stricts. Il faut les respecter à la lettre. Les enfreindre revient à signer son arrêt de mort, c'est ce qui vient de se passer dans une prison aux États-Unis.

Bénin : Fin de la tempête dans le secteur de l’éducation

James “Whitey” Bulger est né dans une famille relativement pauvre aux USA. C’est sans doute face à cette situation qu’il va basculer très rapidement dans le monde du crime. Au fil des années il a su se faire un nom dans le crime organisé à Boston.

Sans scrupules et intraitable, il réussira à éliminer bon nombre de ses adversaires et protéger ses activités grâce à sa collaboration avec la police fédérale (FBI). En plus d’être un mafieux, James ” Whitey” Bulger était un mouchard qui violait un des principes fondamentaux des mafiosis où la culture du silence est sacrée.

L’histoire l’a donc rattrapé. Âgé de 89 ans aujourd’hui, James “Whitey” Bulger a été retrouvé mort dans sa cellule de prison. Purgeant une peine maximale d’emprisonnement suite à ses nombreux forfaits, l’ancien chef de gang de Boston a été transféré dans une prison en provenance d’un pénitencier de Floride. Très affaibli vu son âge, il fut sauvagement assassiné par des codétenus qui voulaient visiblement régler des anciens comptes. Alors qu’il a dénoncé plusieurs autres malfrats aux fédéraux au cours de son parcours de criminel, il a subi le châtiment réservé aux indicateurs, la langue tailladée et les yeux énuclées à l’aide d’un couteau de fortune.

Commentaires

Commentaires du site 0