Vincent Bolloré : il attaque les auteurs d’un livre pour diffamation

Vincent Bolloré : il attaque les auteurs d’un livre pour diffamationPhoto : Vincent Isore / IP3 Press / MaxPPP

L'homme d'affaires français fait une nouvelle fois parler de lui dans une procédure judiciaire. Cette fois-ci, c'est le milliardaire qui attaque des journalistes français à cause du contenu du livre "Vincent tout-puissant".

Crise au Togo : Bolloré pointé du doigt

Ce n’est pas la première fois que le milliardaire et homme d’affaire français se lance dans une bataille judiciaire contre des médias ou des journalistes. Au mois de Juin de cette année, un élément diffusé sur une chaîne du groupe France Télévisions avait irrité le milliardaire français qui a un grand empire en Afrique. La justice qui avait statué sur le dossier avait décidé de relaxer un journaliste et le groupe France Télévisions dans cette affaire.

Dans le viseur du milliardaire cette fois-ci, deux professionnels des médias auteurs du livre “Vincent tout-puissant“. Jean-Pierre Canet et Nicolas Vescovacci, puisque c’est d’eux qu’il s’agit sont poursuivis pour diffamation. Outre les journalistes, Laurent Laffont, le chef des éditions Lattès est également dans le viseur du milliardaire.

Selon des sources concordantes, le procès s’ouvre le lundi prochain. Il se tiendra plus précisément du 19 au 22 novembre. En début d’année avant la publication de l’ouvrage, l’affaire était introduite devant la justice pour dénigrement. Cette audience par contre est prévue pour le 17 Décembre prochain.

Commentaires

Commentaires du site 1
  • Avatar commentaire
    The Atlantean Il y a 4 semaines

    Que fout-il encore en Afrique ce Vincent Balloré? Ce Français de grande gueule nous avait promis qu’il quitterait l’Afrique, et on apprend au jour le jour qu’il opère à grande vitesse en Afrique. Pourquoi avait-il ouvert sa grande gueule que l’Afrique ne lui apportait que 25% de son chiffre d’affaires? The Atlantean lui avait lancé le défi de plier sa quincaillerie de ferraille et foutre le camp de l’Afrique. ***!