Affaire Khashoggi : nouveau rebondissement judiciaire en Turquie

Affaire Khashoggi : nouveau rebondissement judiciaire en TurquieHasan Jamali / AP, FILE

L'assassinat du journaliste Jamal Khashoggi a profondément marqué la communauté internationale et a sérieusement terni l'image de l'Arabie Saoudite. Tout récemment, la justice turque a demandé l'arrestation de certains membres de l'entourage du prince héritier, Mohamed Ben Salmane.

Affaire Khashoggi : Justin Trudeau met la pression sur l’Arabie Saoudite

Khashoggi, chroniqueur pour le Washington Post était très critique à l’égard des autorités saoudiennes,  notamment Mohamed Ben Salmane. Il fut froidement assassiné à l’intérieur du consulat saoudien d’Istanbul en Turquie par un groupe de commando venu d’Arabie Saoudite. De nombreuses agences étrangères telles que la CIA sont convaincues de la responsabilité de MBS dans le meurtre de Khashoggi.

Les autorités turques, après avoir mené des investigations, ont livré que l’assassinat du journaliste saoudien avait été planifié plusieurs jours à l’avance. Le bureau du procureur général d’Istanbul vient de demander l’émission de mandats d’arrêt contre Ahmed Al-assiri et Saud Al-qahtani, deux ex-responsables saoudiens proches de Mohamed Ben Salmane.

Le procureur turc soupçonne ces deux personnalités d’avoir ” fait partie des planificateurs” de l’assassinat de Khashoggi. Le général Ahmed Al-assiri, a été révoqué le 20 octobre dernier, il était alors chef adjoint du renseignement saoudien. Saoud Al-qahtani était ancien conseiller “médias” à la cour royale.

Commentaires

Commentaires du site 0