Au nombre des résolutions de son premier congrès extraordinaire de mise en conformité à la nouvelle charte des partis politiques en République du Bénin qui s’est achevé ce samedi 29 décembre 2018 à Abomey-Calavi, le parti Forces cauris pour un Bénin émergeant (FCBE) a décidé de s’engager pour la constitution d’une liste unique de l’opposition dans le cadre des prochaines échéances électorales au Bénin.Les Forces cauris pour un Bénin émergeant (FCBE) s’engagent à faire toutes sortes de concessions pour une liste unique de l’opposition notamment dans le cadre des législatives 2019 au Bénin. C’est du moins ce qu’ils ont annoncé lors de la cérémonie de clôture ce samedi, de leur congrès de mise en conformité à la nouvelle charte des partis politiques au Bénin.

Dans une déclaration spécifique faite à propos, de même que dans le discours de clôture du congrès, le parti de l’ex-chef d’Etat béninois, le président Boni Yayi, a réaffirmé la nécessité de la constitution de cette liste unique. Au nom du parti, le premier secrétaire exécutif national adjoint Yarou Théophile a lancé un appel à toutes les forces de l’opposition à se lever pour aller en rang serré à l’assaut de toutes les circonscriptions électorales pour une victoire écrasante. C’est pour lui, le moyen pour libérer le peuple béninois de la main du pouvoir de ruse et de rage. C’est la seule alternative, selon le parti, pour mettre fin à la misère du peuple béninois.

L’approbation d’autres forces de l’opposition

Une telle résolution est juste et la meilleure selon les différents partis et mouvements politiques tels la RB, l’USL, Force Clé, FSP, PLP, PCB, invités à la clôture de ce congrès des FCBE. « La politique de division, on ne le veut pas. Nous devons être unis » déclare le président d’honneur de la Renaissance du Bénin (RB), le président Nicéphore Dieudonné Soglo. Il avoue que c’est un grand jour dans la marche vers cette unité de l’opposition. C’est un outil qui permettra de structurer le combat, à en croire Basile Ahossi du parti Union sociale libérale (USL) de Sébastien Ajavon. « L’USL pense à une liste unique pour aller aux élections » confie-t-il.

Il souligne que le fait pour les partis de l’opposition de tenir les congrès de mise en conformité à la nouvelle charte ne veut pas dire qu’ils sont dans la partition. « C’est le chemin vers un bloc unique » rassure-t-il. « Se conformer ne signifie pas aller en rang dispersé » dira le vice-président de l’Assemblée nationale, président du parti Force Clé, Eric Houndété. « Il nous faut absolument la liste unique. Donnons au peuple silencieux, l’outil dont il a besoin pour sanctionner ceux qui le terrorisent » appelle-t-il, convaincu que les difficultés de logo, de positionnement et autres seront transcendées.

Autres résolutions

Outre le point relatif à la liste unique, les FCBE ont décidé aussi de l’élargissement des bureaux décentralisés. Les congressistes ont donné mandat au Bureau exécutif national de prendre les dispositions pour l’intégration des nouveaux membres dans les structures décentralisées. En effet, le congrès a examiné et accepté l’adhésion de près d’une vingtaine d’autres partis et mouvements politiques.

2 Commentaires

  1. Cette opposition béninoise ne peut pas faire une liste unique pour aller aux législatives. Ils sont si distants les uns des autres qu’ils ne peuvent tuer leurs différents égo pour s’unir.

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom