Patrice Talon a livré hier jeudi son message sur l’état de la nation devant le parlement. Outre le néo opposant Eric Houndété, les députés de l’opposition étaient absents de l’hémicycle. Joint au téléphone par Frissons radio, l’honorable Nourénou Atchadé explique les raisons qui motivent le boycott de ce discours par la minorité parlementaire. L’opposition parlementaire a brillé par son absence hier à l’Assemblée nationale lors du discours de Patrice Talon. Interrogé par Frissons radio, Nourénou Atchadé a affirmé que rien n’obligeait les députés à aller écouter le chef de l’Etat. Celui qui a l’obligation de s’exprimer devant la représentation nationale, c’est Patrice Talon a-t-il fait savoir. Le député reconnait par ailleurs que l’opposition a sciemment boycotté le discours du chef de l’Etat. « Nous n’étions pas à l’Assemblée nationale ce matin pour montrer notre désaccord avec la politique actuelle du président de la République. La politique qui a décapité le système démocratique dans notre pays ; qui consiste a neutralisé l’opposition. Nous ne sommes pas là pour dire que nous ne soutenons pas cette politique. Que nous marquons notre désaccord par rapport à ce fait » a-t-il déclaré.

Il faut dire que le député Eric Houndété était présent ce jeudi 27 décembre au parlement. Il a en quelque sorte porté la voix de l’opposition. Le parlementaire a en effet critiqué le discours de Patrice Talon. Pour lui, ce message a fait abstraction des difficultés que vivent les béninois. Il laisse croire que tout va bien et que tout est beau. Ce qui n’est pas le cas selon le député. En guise d’exemple Eric Houndété a évoqué la recrudescence des braquages dans les contrées reculées du Bénin. Cette réalité contraste avec les propos du chef de l’Etat qui trouve que notre système sécuritaire est parfait et attire la sympathie du monde entier,  fait-il  savoir.

Voir les commentaires

7 Commentaires

    • Allomann..!!

      N’oublies.pas que la mémé….a toujours…une canne avec elle..!

      Dans ce vacarme..comme tu le dis…elle en profitera…pour donner quelques coups..de canne violents…à talon…en visant ses parties les plus fragiles…

      S’il s’en sort avec une bosse…au front…ce serait pas mal….

      En attendant..qu’elle lui pourrisse la vie depuis l’au delà…comme promis

  1. Moi je crois simplement que cela aurait été un moment embarrassant pour ces députés car apparemment, les chiffres, les statistiques ne semblent pas être de leur bord. En tout cas, j’espère avoir tort 😉

  2. et si un brave..député..pouvait..profiter de la confusion…pour attrapper..ce qui lui reste de dotations et d’attributs…….celà allait faire la une de l’actualité internationale..

  3. le mieux…c’était d’y etre…..et profiter..de la télé et des réseaux sociaux…pour déclencher..en bagarre générale..

    Les boubous déchirés…les bonnets,les agbada,les cravates….et les costumes 3 pièces…mis en pièces…sans compter les jeux de jambes,de coudes,de tètes, de croc en jambes…les coups de poingts à la débourou

    talon exfiltré…..par ses gardes de corps……

    Histoires de montrer que la démocratie…restera vivante…

Répondre à aziz Annuler la réponse

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom