Le Nigeria est en deuil, le géant pétrolier vient de perdre son ancien chef d’État Shehu Shagari. Son inhumation a eu lieu ce samedi, et l’absence de Muhammadu Buhari a suscité des réactions.

Shehu Shagari a dirigé le Nigeria de 1979 à 1983, il était considéré comme un homme de principe, vertueux et qui était par dessus tout incorruptible. A l’époque, Shagari était un oiseau rare dans le microcosme politique du Nigeria. L’histoire retiendra aussi que Shehu Shagari a été l’un des chefs d’État du Nigeria à avoir accédé au pouvoir suprême par le suffrage universel durant la période des dictatures militaires. 

Loading...

Cependant, son pouvoir n’échappera pas aux vieilles habitudes qui étaient fortement ancrées au Nigeria. Malgré son intégrité et sa bonne foi, son régime sera gangrené par de nombreux maux: mal gouvernance, corruption à grande échelle. Les différentes crises du pétrole des années 70 vont lui compliquer considérablement la tâche. Le 31 décembre 1983, Shehu Shagari se fera renverser par un coup d’État qui portera à la tête du Nigeria, le général Muhammadu Buhari, actuel président du pays.

L’absence de Buhari passe mal

Le président d’alors et plusieurs membres de son gouvernement seront arrêtés pour faits de corruption. Shagari sera acquitté 2 ans plus tard. Shehu Shagari est resté dans la mémoire collective du peuple nigérian, par son intégrité et son amour pour son pays il a voulu mettre le Nigeria sur les rails par des actions fortes. Il a eu aussi un parcours atypique, avant de se lancer en politique, il a fait fortune dans les affaires. Décédé Vendredi des suites d’une maladie il a été enterré dans son village natal. Muhammadu Buhari, celui qui l’avait renversé en 1983 était absent et cela a suscité des réactions d’indignation sur les réseaux sociaux.

Voir les commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom