Wallis Zoumarou :« Houngbédji n’est pas notre adversaire »

Wallis  Zoumarou :« Houngbédji n’est pas notre  adversaire »

Le député Wallis Zoumarou a rencontré la presse ce mardi matin à Cotonou. Le départ du PRD du Bloc républicain et le débat de génération dans les partis politiques sont entre autres sujets abordés par le parlementaire.

Bénin – Assemblée nationale : Des sujets brûlants passés aux oubliettes

Le Bloc républicain tiendra  son  congrès constitutif samedi prochain sans le PRD. Le parti  arc-en- ciel a décidé de quitter ce grand ensemble  politique il y a quelques semaines. Pour Wallis Zoumarou cela ne fait pas du PRD un adversaire. « Le PRD va à la chasse  pour Talon, les républicains vont  à la chasse pour Talon. Nous  tous  on va gagner et ramener ça  dans la même maison. On ne va pas se combattre. Il faut toujours privilégier la cohésion » a-t-il déclaré. Le député Abt dit ne pas perdre de vue l’objectif de la mouvance présidentielle, celui de récolter plusieurs députés pour permettre à Patrice  Talon d’avoir « une marge de manœuvre pour  gérer le  pays avec le  confort comme il le fait actuellement »

Il martèle  que le PRD, encore moins son président, ne sont des ennemies à combattre. « Houngbédji n’est pas notre  adversaire. Le Bloc PRD n’est pas notre adversaire. Nous sommes des entités d’une même composante. On a un  seul  et même objectif et on  se  bat »  fait-il savoir.

Les jeunes doivent gagner leurs places dans l’arène  politique.

Wallis Zoumarou  a par ailleurs évoqué  le débat de génération au sein des partis politiques  A l’en croire, les jeunes constituent la relève mais il faut   qu’ils se  fassent une « place, un nom, une réputation ». On ne peut pas prendre un jeune et le jeter dans l’ arène politique estime le  député. De la  même façon, ils ne peuvent pas du jour au lendemain   dégager les   vieux  parce que ces derniers ont encore « leur rôle  à jouer  ».

Commentaires

Commentaires du site 1
  • Avatar commentaire

    Les papy font de la résistance…!!!!

    N’ y a t il pas…de journalistes…assez percutants dans ce pays…capables de poser des questions qui tuent…?

    Les memes acteurs…depuis tant d’années…qui veulent nous convaincre..qu’ils sont encore..indispensables dans ce pays..

    Qu’ont ils fait de l’ibétex…de la structure d’état des pharmacies…à la tete des ministères…sous soglo

    Quand..on a été..d’une génération dorée..avec un bilan…nul…on ferme sa bouche..et on passe le témoin..à d’autres….

    Le benin..n’appartient pas..qu’aux vieillards…