C’est un fait divers sordide qu’ont vécu les habitants de la commune de Biskra en Algérie. Le tribunal a tranché. Peine capitale pour 5 accusés et perpétuité pour deux autres.

Une demande en mariage qui tourne au drame. L’événement est relaté par la presse algérienne. A Briska, en Algérie, une jeune femme âgée de 23 ans a été tuée par des membres d’une même famille parce qu’elle a refusé une demande en mariage de l’un des fils de la famille. Après des preuves accablantes devant le tribunal de Biskra, les membres de la famille en question ont avoué les faits. Certains ont été reconnus coupables, d’autres complices du meurtre et ont écopé de peines lourdes.

Une affaire qui remonte à février 2018

En février 2018, des sacs contenant des parties d’une jeune femme ont été découverts dans plusieurs endroits de la ville. Après identification de la victime et vérification des caméras de surveillance les autorités policières ont pu mettre la main sur les 7 accusés (une mère et ses 6 enfants dont 3 garçons et 3 filles) qui avaient été filmés transportant des sacs.

Le principal accusé a lui été confondu grâce à l’ADN retrouvé sous les ongles de la jeune femme qui, visiblement a essayé de se défendre. L’homme âgé de 34 ans a avoué avoir ôté la vie de la jeune femme parce qu’elle a refusé sa demande en mariage de manière humiliante.

Le tribunal a tranché : peine capitale pour le principal accusé, sa mère, ses frères et une des soeurs. Quant aux deux autres soeurs, elles écopent de l’emprisonnement à perpétuité.

1 COMMENTAIRE

Répondre à Anne Marie PREIRA Annuler la réponse

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom