Quel que soit votre genre musical favori, si vous suivez les médias français vous avez forcément entendu parler des rappeurs Booba et Kaaris un jour.

Vous n’aurez sûrement pas manqué non plus cet évènement, il y a quelques mois, au cours duquel les deux artistes les plus recherchés sur les outils de conversion se sont battus publiquement dans un aéroport. A l’époque, ils avaient dû se justifier au cours d’une enquête dans laquelle ils ont évoqué une querelle remontant à plus de cinq ans, chacun donnant sa propre version de l’histoire, et faisant penser que la situation actuelle est tout de même assez exagérée.

Tout cela aurait pu passer aux oubliettes si, quelques temps plus tard, Booba n’avait pas lancé une invitation on ne peut plus surprenante à son rival afin de régler leur différend une fois pour toutes: un combat… style MMA. On apprend peu de temps après que Kaaris accepte l’invitation, et tout ça fait le tour du web en un clin d’oeil, sous le regard parfois amusé des internautes. Nombreux sont cependant rapides à pointer du doigt que le MMA compétitif est interdit en France: il faut maintenant se demander comment tout cela pourrait effectivement être organisé.

Certains voient dans ce combat une simple manipulation médiatique pour faire parler des deux artistes et ainsi booster les ventes. D’autres hurlent au ridicule de la comédie jouée par les deux hommes. Sur Twitter et Youtube, nombreux sont ceux profitant de l’occasion pour y aller de leur analyse perso et donc surfer sur la vague pour espérer gagner quelques clics ou abonnés.

Et d’autres, plus sérieux, y voient là une opportunité de se mettre en avant: notamment Cyril Hanouna, qui s’est improvisé organisateur, en soutien à la démarche des rappeurs. Tout est fait pour accentuer la “hype” : fausses affiches, date annoncée, indication de mise en vente des places…

A une époque où tout est bon pour attirer l’attention, on ne peut pas dire que Booba et Kaaris n’ont pas compris comment jouer de tout cela à leur avantage. Quand bien même vous ne les connaissiez pas il y a six mois, maintenant vous avez au moins leurs noms d’artistes en tête, et au vu du déroulement de l’histoire entre les deux rappeurs jusqu’ici, vous pouvez être sûrs que nous pourrions être témoins de nombreux rebondissements jusqu’à la date du fameux combat et même après.

Dans tout cela, on pourra souligner LA bonne idée, évoquée par Booba lui-même sur son Instagram: reverser une partie des fonds à une association, à définir. On pourra donc penser ce que l’on veut de toute cette initiative, mais si une association peut fonctionner grâce à la démarche, alors pourquoi pas, après tout?

On pourrait regretter une telle banalisation de la violence entre les deux hommes, et ceci peut être une leçon ou même un exemple à ne pas suivre. Quel que soit votre avis sur la question, plus moyen d’échapper à cette histoire désormais: ils sont vraiment partout. Alors, il ne nous reste plus qu’une chose à dire… que le meilleur gagne!

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP saisissez votre nom
SVP, Entrez votre commentaire