Un braquage a mal tourné pour un voleur au Brésil. La victime, une professionnelle de la lutte, a violemment maîtrisé son agresseur avant de le remettre dans les mains des forces de l’ordre. Les voleurs devraient peut-être mieux se renseigner sur leurs victimes avant d’attaquer. Tentant d’accomplir sa sale besogne, un hors la loi au Brésil a transité par l’hôpital avant d’aller probablement en prison.

Sa cible était Polyana Viana, une lutteuse de 27 ans, membre de l’Ultimate Fighting Championship (UFC), qu’il a essayé de dépouiller. Selon le récit fait par la victime, elle était dans l’attente d’un taxi quand, le voleur l’a abordé devant sa maison à Rio au Brésil pointant sur elle un pistolet qu’elle a soupçonné d’être un « faux ». Ce soupçon a amené la lutteuse à attaquer son agresseur pour rapidement le mettre à terre.

Quelques coups de poing et de pieds auront suffi à maîtriser ce dernier.  « Comme les coups sont partis très vite, je crois qu’il était effrayé » a expliqué Polyana Viana avant de mentionner que le pistolet était en carton comme elle l’avait soupçonné. Les images qu’elle a publiées sur son compte Instagram montrent l’homme amoché.

4 Commentaires

  1. Oui..!! cette dame a fait du bon boulot..

    Si je pouvais rencontrer..agdajavi,allomann,et franck,et vivela rupture,monwé…et leur rectifier les portaits..comme cette dame..je serais trés heureux…

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom