Invité, dimanche 6 décembre 2019, dans l’émission « 90 minutes pour convaincre » de la radio nationale du Bénin, Charlemagne Honfo, l’un des premiers vice-présidents du Parti du renouveau démocratique (PRD) fait savoir que le parti n’est qu’en attente d’un seul document pour son retour dans le bloc républicain acquis à la cause politique du Président Patrice Talon. Entre le Parti du renouveau démocratique (PRD) de Maître Adrien Houngbédji et le bloc républicain -pro-Talon-, ce n’est qu’une pause. C’est du moins d’après le maire de la commune de Sèmè-Podji, Charlemagne Honfo, membre du conseil des sages et un des premiers vice-présidents du parti. « On n’a pas dit nous quittons ; nous marquons une pause » a-t-il précisé ce dimanche sur la radio nationale du Bénin.

Il rappelle que toutes les démarches règlementaires et statutaires devant permettre au PRD d’intégrer le bloc républicain ont été respectées. Ce qui a bloqué, c’est la non signature d’un accord écrit, tel que l’exigent les textes du parti, à l’en croire. « Si on n’a pas l’accord écrit, on quitte. On ne doit pas nous demander de disparaitre. » explique-t-il.

Aux ‘’républicains’’ de jouer

Aux dires du maire de Sèmè-Podji, c’est alors aux responsables du bloc républicain de faire les démarches vers le parti pour satisfaire cette condition. « C’est pour voir comment on va régler mais personne n’est allé nous voir ». Toutefois, il insiste que c’est juste une pause. « Le bloc républicain, nous n’avons rien contre mais quand vous avez des textes, vous respectez vos textes. Tôt ou tard, on sera ensemble. Nous marquons juste une pause » confie Charlemagne Honfo.

Selon ses propos, si les conditions sont réunies, il n’y a pas de raison que le parti ne revienne pas dans le bloc. Dans le cas contraire, la pause va continuer. Mais il relève que si cela ne tenait qu’au président Talon seul, cette situation n’allait pas arriver au PRD. Aussi, Charlemagne Honfo estime-t-il que les médias ont contribué à cette situation pour, à l’en croire, n’avoir pas soutenir le parti dans ses positions.

3 Commentaires

  1. Vraiment je suis désolé de ce partie car ils ne savent plus ou aller…être vous sûre de venue dans notre bloc ??nom je ne pense même par car ou vous allez laisser votre logo qui étais votre héritage …j’ai vraiment honte a votre place et j’ai le courage de le dire j’ai vraiment observé ce partie et ces dirigeants eux tous ne vis que leur poche pour ne par dire leur intérêt personnelle… J’étais l’un de vos enfants mais depuis l’année 2016 que l’actuel président de la république son excellence papa patrice talon a déposé ça candidature que j’ai dire merde a ce partie du PRD qui n’a jamais pensée que le président actuel peuvent avoir l’accès au marina. Donc vous devez reconnaitre bien que tous les partie qui sont au Bénin et qui ne va par accompagné ce gouvernement seras déçus par ces militants et militantes car nous les béninois ne sont plus aveugles et seul le pourvoiyeur qui est au trône a ce jour et seul patrice talon qui peuvent quitter ce pays dans des bêtises que vous aviez tous faire pour la maltraitance et de la corruption au peuple béninois…. Si vous serez du retour moi en temps que membres fondateurs de ce bloc vous dire nous allons ouvert les deux pour vous accueillir mais que vos règlement soir dans le placard ainsi que votre logo car en politique ont ne faire que la multiplication ni la soutration..bonne fête de vodoun à tous …
    Signé Bertin AYABA de Lokokoukoume dans la commune de semé Podji observateur de la vie politique ,coordinateur de la ligues des jeunes lieder du 19 circonscription électorale

  2. Ils ne savent même pas où ils vont.Es que ceux là imaginent un seul instant l’intèrêt général,tantôt on est avec X tôt ou tard on est avec Y.Nous voulons plus d’éclaircisssement sur les 400millions

Répondre à AYABA Bertin Annuler la réponse

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom