Malgré quelques crispations ces dernières années, les relations entre la Chine et la Corée du Nord se portent assez bien. Dans l’optique des renforcements diplomatiques, Kim Jong Un a effectué une visite surprise chez son précieux allié.

Sur le plan international, mise à part la Chine et à quelques exceptions après La Russie, les soutiens de Pyongyang sont inexistants. De ce fait, la Chine représente un véritable bouclier pour Kim Jong Un et son pays face aux différentes chancelleries occidentales.

La Chine est le principal allié diplomatique et commercial du régime Nord Coréen. Elle est aussi fortement impliquée dans le dossier très épineux du programme nucléaire et balistique de la Corée du Nord.

La Chine, un allié sûr pour Pyongyang

En 2018, Kim Jong Un avait effectué 3 déplacements en Chine. Cela montre à quel point l’empire du milieu est un partenaire important pour le pouvoir Nord Coréen. Ce Mardi, les différents organes de presse chinois et nord-coréens ont indiqué que Kim Jong Un est en visite pour quatre jours en Chine. Il devrait notamment s’entretenir avec son homologue Xi Jinping.

Selon de nombreux avis, cette rencontre entre les deux leaders devrait servir de tremplin pour un nouveau sommet entre Kim Jong un et Donald Trump. D’après le média d’Etat Nord-coréen, c’est Xi Jinping qui serait à l’origine de cette rencontre avec le leader nord-coréen. Alors qu’il est accompagné par son épouse, le retour de Kim Jong Un en Corée du Nord est prévu pour ce jeudi.

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom