En pleine crise au sein du parti PDCI, le Président Henri Konan Bédié a décidé de faire le ménage.

Ce n’est plus un secret. Le Parti démocratique de Côte d’Ivoire(PDCI) qui a soutenu pendant de nombreuses années l’actuel président ivoirien Alassane Ouattara fait face à une crise interne. Après de longues années main dans la main pour la Côte d’Ivoire, le Président Bédié a décidé de se démarquer mettant fin au rêve de l’actuel président ivoirien de mettre sur pied un parti unifié. Depuis cette nouvelle, le PDCI est divisé et chaque camp tire le drap de son côté.

D’un côté, les pro-Ouattara qui sont pour la mise sur pied du RHDP (le parti unifié comme le veut l’actuel Président Ouattara) et l’autre camp qui est contre dirigé par le Président Henri Konan Bédié. Dans ce climat tendu, un courant interne a été créé sous la houlette de Daniel Kablan Duncan. Dénommé PDCI-Renaissance, le mouvement qui est né en Décembre dernier avait pour but de s’opposer à la rupture avec la majorité présidentielle. Face à cette situation le Président Bédié a pris des mesures.

Bédié se sépare des pro-Ouattara

Les jours s’enchainent et l’on s’approche à grand pas de la date du congrès constitutif du parti unifié voulu par le Président Ouattara. Le congrès du RHDP qui doit se tenir en fin Janvier a poussé le président Bédié à réagir surtout après les derniers événements du mois écoulés. En effet le Président Bédié selon des sources concordantes a dévoilé un nouvel organigramme de son parti dans lequel certaines figures politiques pro-Ouattara ne sont plus sur la liste. Ainsi, Alain Dowahi, Patrick Achi,Théophile Ahoua N’Doli, Jean Claude Kouassi, Aka Aouélé ou encore, François Albert Amichia, qui sont tous des membres fondateurs du mouvement dissident ont été sautés de même que l’actuel vice-président ivoirien Daniel Kablan Duncan. Il faut tout de même préciser que Beugré Mambé qui avait marqué sa présence lors de la mise sur pied du mouvement PDCI Renaissance a été nommé vice-président.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom