C’est à l’occasion de sa présentations de ses vœux aux armées que le président français, Emmanuel Macron, a accepté de relever un nouveau défi inattendu.Le président français, Emmanuel Macron, est un homme de défi. En effet, le 17 janvier dernier, le chef de l’État s’est rendu du côté du Pôle national des opérations aéroportées de la ville de Toulouse, afin d’y présenter ses vœux aux armées. Accueilli avec les honneurs militaires, ce dernier a eu l’occasion de passer quelques heures avec les militaires, le temps pour lui d’échanger sur de nombreux sujets, mais pas que.

En effet, pour l’occasion, le président de la République a vu débarquer une dizaine de parachutistes, directement depuis le ciel. Une conversation va alors s’engager, l’un des parachutistes assurant que lui et son équipe venaient de réaliser un « saut technique, avec assez de vent pour que les voiles reculent au lieu d’avancer ». La conversation continuera et tournera alors sur le thème du moral. « Le moral est bon ? » lance ainsi le chef de l’État, « le moral est très bon. » répondent les hommes en face de lui, assurant qu’ils avaient la chance d’être chez les commandos.

Macron relève un nouveau défi

L’ambiance détendue laissera d’ailleurs place à une scène absolument improbable. En effet, un des membres du staff des militaires assurera que ses hommes rêvent de voir un président de la République ou un Premier ministre, sauter avec eux. Toujours avide de nouvelles expériences, le président Macron acceptera ce défi, sans se faire attendre. « Je le fais, engagement pris. ». Pour rappel, le président français s’était fait hélitreuiller en beau milieu de l’Atlantique, à l’occasion de sa visite aux membres des forces du sous-marin, Le Terrible.

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom