Cible de nombreuses fake news, Brigitte Macron semble également être tendance auprès des médias satiriques. D’ailleurs, celle-ci leur rapporte gros..Depuis le début du mouvement des gilets jaunes, Brigitte Macron est devenue l’une des cibles privilégiées des manifestants. Longtemps dans le cœur des Français, la Première dame connait aujourd’hui une véritable traversée du désert. Résultat ? Les manifestants en profitent et de nombreux messages la raillant lui sont adressés.

Certains sites profitent de la situation

De nombreux messages mais également de nombreuses fake news. Récemment, l’épouse d’Emmanuel Macron a par exemple été la victime du site satirique Nordpresse.be qui assurait que sa maquilleuse était rémunérée 10,000 euros par mois. Repris par plusieurs médias et de nombreux groupes Facebook, l’information a alors tourné en boucle sur les réseaux sociaux. Un buzz qui aura rapporté gros au faux média…

Nordpress.be, une stratégie qui rapporte gros

En effet, aujourd’hui, un article rapporte environ 1 euro publicitaire pour 1,000 vues. Si les chiffres concernant cet article n’ont pas été dévoilés, il semble être acquis que les scores ont explosé. D’ailleurs, histoire de se donner encore plus de chances, Vincent Flibustier, le créateur du site, assure ne pas avoir de remords à diffuser ses articles sur des groupes d’extrême droite par exemple. En effet, ces groupes sont très actifs et réactifs. Résultat, le nombre de commentaires grimpe en flèche, le nombre de partage explose et le nombre de vues lui, suit forcément.

Une stratégie qu’ils sont très nombreux à critiquer mais qui semble, pour le moment, porter ses fruits. D’ailleurs, ce dernier est régulièrement invité dans des écoles formant les journalistes de demain, afin de raconter les secrets de sa méthode. Toutefois son témoignage pourrait l’amener à certains problèmes judiciaires, pour partage de fausses informations notamment.

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom