L’ex Agent judiciaire du trésor (AJT) Sévérine Lawson, ne sait pas combien elle a perçu en tant que présidente du comité de suivi installé dans le cadre de la gestion du dossier ICC-SERVICES mais à l’en croire, l’Etat béninois lui doit environ 20 millions de francs CFA qu’elle va probablement réclamer. Au début de la 18ème journée du procès ICC-SERVICES, ce mercredi 16 janvier 2019, devant la Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme (CRIET) du Bénin, il a été question de la rémunération de l’ex Agent judiciaire du trésor (AJT) Sévérine Lawson en termes de primes au titre des travaux du comité de suivi qu’elle a présidé.

Dans ses réponses, elle n’a pas pu dire exactement à combien s’élève ce montant. « Madame Lawson Sévérine, aujourd’hui, ne saura dire combien elle a perçu, non pas parce que le montant est exagéré ou que le montant est ridicule », répond-elle. A ses dires, c’est le gouvernement, à travers le comité de crise, qui a mis les moyens à la disposition du comité de suivi pour son fonctionnement, mais elle ne sait pas combien. Après deux ans – 2012- et après avoir déposé le rapport, l’Etat a demandé de mettre terme à la participation des autres membres étant donné que l’essentiel du travail a été déjà fait, d’après les explications de la présidente.

Environ 20 millions non perçus

A partir de 2012, il a été demandé au ministre des finances de prendre en charge les émoluments de la présidente du comité de suivi, indique Sévérine Lawson. Ils s’élèvent à 500 milles F CFA le mois. « Mais je n’ai jamais perçu ce montant » confie-t-elle à la Cour. A-t-elle refusé ? « Je n’ai pas refusé, mais je n’ai rien fait pour » répond-elle.

Selon ses propos, l’évocation du sujet la sort de sa « torpeur » et elle pourra réclamer à l’Etat ce droit d’environ  20 millions de F Cfa. Toutefois, elle estime que « pour la masse de travail, le stress, les pressions, les tracasseries et surtout les séquelles qu’elle garde de cette mission, tout l’or du monde ne suffirait pas à la dédommager ».

Le régisseur attendu à la barre

La Cour tient à avoir toute la lumière sur la rémunération des membres des différentes commissions. Pour Sévérine Lawson, ce n’est pas un secret, c’est le ministère des finances qui a géré ces fonds. La Cour annonce qu’elle va faire venir le régisseur pour dire quelles ont été les primes des membres des différentes commissions mais surtout quelle a été la source de l’argent qui a servi à les payer.  Est-ce le budget national ? Est-ce les fonds récupérés au niveau des structures de placement épinglées ? …

13 Commentaires

  1. On doit en convenir qu’il va falloir mettre fin à tous ces primes que l’on paie à tort et à travers dans l’administration béninoise. En quoi cela se justifie-elle, quand des fonctionnaires rémunérés par l’Etat sont encore gratifiés de primes dès qu’ils sont affectés à une occupation qui toujours fait partie des services qi’ils doivent rendre à l’Etat.
    Madame Lawson, agent ajudicatrice de l’Etat, lorsqu’elle a été désignée pour présider le comité de suivi dans l’affaire ICC, n’a-t-elle pas cessé de vaquer à ces occupations initiales pour ne s’occuper de cela? Où est donc la justification de lui payer extra des primes? Et elle n’est pas la seule. Des gendarmes dans commis dans l’enquête judiciaire auraient été rémunérés à 30.000FCFA d’autres à 40.000FCFA la journée. C’est devenu mode dans l’administration béninoise. N’est-ce pas là les mécanismes honteux créés par l’administration elle-même pour continuellement syphoner les maigres ressources du pays pendant que le gros des populations manque de tout? Madame Lawson gagnerait en plus de ses rémunérations ordinaires 20 millions pour services réguliers rendus à l’Etat dans cette affaire illégale, où des milliers de déposants ont perdu leurs avoirs. C’est grotesque.

  2. Agadjavi , odjé grosse tête , talon à peine arrivé au pouvoir , fait virer sur le compte de ses propres sociétés privées , 47 milliards des caisses publiques , Mme Lawson même pas encore réclamé les petits 20 millions á elle dûs , vous parlez de quoi lá , qui est le vertueux par les deux ? Enfoirés

  3. bien entendu..après avoir mis en résidence..surveillée..agadjavi,allomann,monwé,patriote,vive(la merde)..bagri..et tous les terroristes du forum…

    Au pire des cas..je descends…et je m’en occupe…de tous ces hors la loi..et traités comme tels…

  4. Tout ça c’est la faute de Yayi Boni, le **** du Yinwêland. On fait travailler des fonctionnaires sans avoir défini au préalable sur quelle ligne budgetaire les payer…Yayi est **** qui reussit à se faire passer pour un Saint en la faveur d’une ****sans bornes. C’est le *** des faux diplômés et le *** de la bande à Tegbenou.

    • pourquoi payer des fonctionnaires de l’état..pour un travail..régallien qui entre dans le cadre de leurs attributions..

      Les heures sup..d’accords..!!!

      mais payer des gens..leur donner des perdiems indus…me parait etre du laxisme..au sommet de l’état..

      J’ai eu à me prononcer sur la gouvernance de yayi..

      Pour un docteur de son état….ce n’est pas une panacée..

      C’était du pur ..désordre…ou les décisions de l’état étaient prises en fonction de la quantité du wisky ingurgitée à la veille….dans une ambiance de prière…des évangélistes….et d’autres gbigbohoué…

      Non et non !!!..défendre yayi…dans certains domaines..c’est trahir la république…..

      • avoir été chef de l’état durant 10 ans….c’est une chance….que peu de beninois peuvent avoir

        Je me demande…pourquoi yayi..voudrait bien se présenter comme député

        Quoi faire…après dix ans..

        Ce qu’il n’a pas pu faire..avec les pouvoirs qui étaient les siens..ce n’est pas en tant que député qu’il le fera…

        Leader de l’opposition….oui et pourquoi pas…mais il doit céder la place aux autres..

        D’ailleurs..je ne veux plus de la gouvernance…des fcbe..comme j’aime pas celui des rupturiens..

        Je veux les bidasses..pour 20 ans…

        • Mais Mr AZIZ, vous faites montre d’une naïveté politique qui m’étonne!!!

          YAYI Boni ne pose pas sa candidature pour la députation pour faire une carrière de Député!!!

          Mais il le fait pour aider sa formation politique à gagner.
          Vous ne voyez pas comment Talon fait tout pour pousser tout le monde en exil pour être le seul roi???

          Aujourd’hui, seul YAYI BONI peut l’empêcher de continuer à humilier le Bénin et ses fils.
          C’est un sacrifice que YATI fait en voulant poser sa candidature pour les législatives. Un sacrifice nécessaire!!!

        • Par pitié pour ce pays, il faut qu’il se présente. Tête de liste dans la circonscription électorale couvrant le Borgou et Tchaourou, un FCBE pur et dur dans l’Alibori, son épouse tête de liste à Djougou, de bons candidats à Save et Dassa, ?????

        • Tout Sauf Talon et ses sbires Amoussou Bruno et complices Houngbedji…
          Si Yayi candidat, peut nous eviter le spectacle des Gbadamassi et autres deputes percepteurs de valises de 5 millions ( Rosine dixit) alors qu’il se presente…
          Le Benin ne s’en portera pas plus loin et le depecage accelere du pays, les lois scelerates , seront peut etre ralenties en attendant de les balayer

Répondre à Mahou Annuler la réponse

SVP saisissez votre nom
SVP, Entrez votre commentaire