L’homme qui avait violemment frappé un policier lors des manifestations des gilets jaunes ce samedi 5 janvier va finalement rendre compte devant la justice.

C’est à coup sûr, l’une des images les plus marquantes de cette 8e mobilisation des gilets jaunes. Dans une séquence diffusée en ligne, un manifestant s’en est violemment pris à un policier qui a dû battre en retraite avec ses collègues. (lire les détails ici)

Loading...

Très rapidement, la vidéo a fait le tour de la toile. Certains saluant le manifestant, d’autres critiquant cette violence gratuite envers les forces de l’ordre. Mais ce sont surtout les syndicats des policiers qui ont été outrés de voir ce genre d’agression envers leur collègue. D’après France 3, l’homme a été identifié et est en réalité Christophe D. un boxeur professionnel français de la région parisienne. Sur la toile, le syndicat des commissaires français lui a annoncé qu’il a été identifié : “Monsieur, vous qui avez frappé un collègue à terre, vous êtes identifié. Pour un boxeur, vous ne respectez apparement pas beaucoup de règles. Nous allons vous apprendre celles du code pénal“.

Toujours selon France 3, il aurait déjà été interpellé. Il devrait comparaître dans ce cas dans les prochains jours.

Voir les commentaires

2 Commentaires

  1. Que l’on soit satisfait d’accord ou pas avec le gouvernement,rien ne vous donne le droit de frapper des policiers j’ai honte d’être Française ,s’aurait été aux States ce soit disant boxeur se serait fait tuer désolée en france tout est permis c’est inadmissible et honteux !!!

  2. Un président fermé au dialogue semblant enfermé dans son monologue, peut être à t il de bonnes idées, mais aucun animal ne se dresse correctement par la force, un être humain avec un minimum d’instruction encore moin,. Le ruissellement vers le bas de la richesse existe peut être, mais celle vers le haut de la pauvreté est aussi très probable.

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom