Le malaise au sein de l’opposition devient de plus en plus visible. Dans une interview accordée à Frissons radio, le député Guy Mitokpè attaque frontalement à l’Union Sociale libérale à qui il dénie une existence juridique. Ce n’est pas la grande sérénité au sein de l’opposition surtout après les dernières déclarations de Géraldo Gomez, secrétaire général adjoint chargé des questions stratégiques de l’Usl. En effet,  celui-ci a émis des doutes sur l’appartenance réelle du Parti Restaurer l’Espoir à l’opposition. Guy Mitokpè, secrétaire général de cette formation politique n’a pas tardé à réagir.« J’ai été moi-même très surpris d’entendre un des responsables du parti Usl dire sur une chaîne de radio que Restaurer l’Espoir n’était pas un parti d’opposition. Il l’a dit. Nos absences répétées lors des meetings, les conseils nationaux ou les congrès. Nous pensons qu’il faut arrêter avec la comédie et le théâtre. Nous avons été les premiers à exiger que l’opposition puisse se fondre en un creuset unique. L’Usl a traîné les pas parce que l’Usl était dans une dynamique, celle d’avaler les autres partis politiques (de l’opposition)» accuse Guy Mitokpè.

“Quand on est en manque d’arguments on devient puéril”

Le député pense même que l’Union Sociale Libérale n’a aucune existence juridique. tout le contraire de Restaurer l’Espoir. Dans ces conditions, RE ne peut pas risquer de se fondre dans « quelque chose qui n’existe pas juridiquement ».Il estime que propos tenus contre son parti sont propres aux personnes en mal d’arguments. « Et quand on manque d’arguments, on devient puéril » fait-il savoir. L’objectif pour le parlementaire, c’est de libérer le parlement, une des institutions pris en otage de son point de vue. « Les prochaines échéances électorales constitueront l’étape de la libération du parlement » a-t-il ajouté .

Restaurer l’Espoir partant pour un seul et unique parti d’opposition

Il y a une chose qui semble se confirmer dans les dires de Géraldo Gomez : le parti Restaurer l’Espoir souhaite la naissance d’un seul et unique parti d’opposition sur les cendres des autres formations politiques hostiles au régime actuel. Le député Guy Mitokpè semble l’avoir confirmé au micro de Frissons radio. « Nous sommes restés dans la même dynamique que notre peuple et nous avons été parmi les premières composantes de l’opposition. Nous avons mené beaucoup de démarches il y a un an en arrière. Nous avons la possibilité vis-à-vis des exigences de la loi, de casser tous les partis d’opposition et de créer un nouveau creuset de l’opposition. Nous avons lancé cet appel aux différentes composantes de l’opposition » a-t-il déclaré.

12 Commentaires

  1. Moi il y a un simple fait que je comprend pas quoi: le nouveau code est claire. Si vous n’avez pas 10% sur le plan national et ceci sur tout le territoire, vous êtes grillé. Admettons même qu’un parti arrive a avoir disons 10% de suffrage total mais seulement à Abomey ou porto, eh bien ça passe pas non plus. Il faut quadriller tout le territoire.

    Mais nos opposants là ont-ils lu le code? Ou bien c’est une rigolade. Vraiment hein! Agbako

  2. Toi azanai là , beninois ne mangent pas gros français que tu parles , avec ta bouche pointue , menton en l’air et anus pincé ; va vite te fondre dans usl , ou fcbe , pour sauver ta seule place de député

  3. C’est la danse de la pluie dans le camp des coquins….Dire que certains ici osent parler de “prise de Contrôle” du parlement avec ces amateurs gonflés de fierté me fait marrer en douce. Ces gens là ne pèsent pas une plume devant Patrice Talon. Allez l’écrire quelque part. On fera le point au soir du 28 Avril.

  4. Voilà ces zozos qui recommencent encore avec leurs querelles imbéciles. Allez-y en rang dispersés et vous verrez si vous aurez un seul député !

  5. je pense…que azanai…qu’on prend pour un génie..politique..est définitivement grillé..

    le code électoral…est fait en effet…pour le grillé à jamais..mais prétentieux..qu’il est il n’a pas compris

    Il n’aura pas les 10%…s’il va seul…

    Les 250 briques..pour caution…il va trouver ça ou…?

    Ici et en espèces…je crois que l’erreur de yayi c’était..cette dite réconcialtion..

    Et ce qui arrivera de mauvaise nouvelle…à azanai…c’est la déclration..de guy mitopké…pour dire qu’il quitte ce navire en perdition

    Il me parait etre réaliste..ce jeune homme

  6. Créer un seul parti d’opposition à la hâte, il pense vraiment que C’est possible ???

    Restaurer l’Espoir pèse quoi sur l’échiquier politique pour s’imposer aux autres???

    Moi je crois qu’ils doivent accepter de se fondre dans un ensemble le temps des élections. Quand l’opposition prendra le contrôle du parlement, et le code électoral révisé, ils peuvent se réorganiser comme ils veulent.

    Aujourd’hui, il y a une urgence, C’est le contrôle du parlement.

    Mais si Azannai se donne une importance qu’il n’en a pas, il va se retrouver sur le carreau, et contribuera à perdre du suffrage à l’opposition.

  7. Ce débat nauséabond va vous coûter cher face une rupture de la ruse et de la rage. Talon va vous griller si vous allez en rang disperser. Allez l’écrire quelque part. Quel poids a d’ailleurs le parti Restaurer espoir sur l’échiquier politique

Répondre à Feel energic Annuler la réponse

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom