Face à la menace turque à l’encontre des populations Kurdes de Syrie, le président Trump a tenu à mettre les choses au point.Le président Trump menace. En effet, face à la possibilité de voir la Turquie s’attaquer aux forces Kurdes actuellement implantées en Syrie, le président américain a décidé de mettre en garde contre une possibilité catastrophe économique. Les États-Unis vont « dévaster la Turquie économiquement si elle attaque les Kurdes » a-t-il d’ailleurs assuré.

Trump menace la Turquie de désastre économique

Ce lundi, la Turquie a d’ailleurs décidé de réagir, assurant qu’elle n’attendait qu’une seule chose de la part de Washington, qu’elle honore leur collaboration stratégique. Enfin, le porte-parole du président Recep Tayyip Erdogan a confirmé que les forces des Unités de protection du peuple (YPG), considérées comme étant une fraction du PKK, un groupement qualifié de terroriste par Ankara, seront toujours combattues par la Turquie.

Dans le même temps, Donald Trump a invité les Kurdes à ne pas tomber dans la provocation et de ne rien faire afin de raviver les tensions. L’annonce du retrait américain du sol syrien semble avoir redistribué les cartes au sein de la région, profitant de fait à l’Iran, la Russie et la Syrie, mais également aux Turques qui ont désormais le chemin libre afin d’en découdre avec les forces Kurdes. En effet, celles-ci ont été protégées par les Américains durant plusieurs années, les deux partis ayant même combattu ensemble, face à l’ennemi terroriste.

Les Kurdes, condamné par la décision américaine ?

Une situation qui semble ravir la Turquie. « Les terroristes ne peuvent pas être vos partenaires et vos alliés » a  ensuite continué Ibrahim Kalin, porte-parole de la présidence, avant d’assurer que la Turquie ne se bâtait pas contre les Kurdes, mais bel et bien contre les terroristes. Les prochains mois risquent donc d’être décisif, mais certains parlent déjà d’un possible « massacre » des populations de la région par Ankara.

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom