En Belgique, le gouvernement a été forcé par la justice, de rapatrier deux enfants de djihadistes, dont la mère est actuellement emprisonnée du côté de la Turquie.La Belgique va, bien malgré elle, être dans l’obligation d’accueillir deux fillettes nées en Syrie, dont la mère, une djihadiste belge est actuellement emprisonnée du côté de la Turquie. Une information directement confirmée par Florent Baudewyns, porte-parole de la ministre de l’asile et de la migration Maggie De Block, qui a assuré que le gouvernement avait reçu l’ordre de délivrer les documents nécessaires afin de faciliter le voyage des deux bambins.

La Belgique, obligée par la justice de rapatrier deux enfants de djihadistes

Âgées de 2 et 4 ans, les deux fillettes ont fui la Syrie en compagnie de leur mère, après que l’État Islamique ait commencé à perdre du terrain. Très vite, leur maman sera arrêtée et condamnée à une peine de 10 ans de prison. Toutefois, les deux fillettes elles, se retrouvent sans papiers, ni acte de filiation à leur maman. Résultat ? Elles se sont retrouvées dans une situation administrative des plus complexes, ce qui les a de fait, obligé à rester sur place. 

La Belgique ne souhaite pas se préoccuper des mères condamnées

Elles ont toutefois pu compter sur le reste de leur famille, toujours en Belgique, qui a porté le cas devant la justice de leur pays. Ils obtiendront gain de cause après qu’un juge de Bruxelles ait forcé l’Etat à délivrer les documents nécessaires afin que le transit de ces deux enfants soit effectué le plus rapidement possible. L’Etat dispose d’un mois, soit jusqu’à la fin du mois de janvier, pour répondre à cette demande, sous peine d’une amende de 5,000 euros par jour de retard. 

« La ligne est que nous voulons aider les enfants à retrouver une vie normale en Belgique. Les mamans, ce n’est pas notre priorité »,  confirme notamment  une source gouvernementale Belge, qui souhaite donc que ces enfants, qui bien évidemment, n’ont jamais choisi de partir vivre auprès de Daesh, puissent avoir un cadre dans lequel évoluer, grandis.

Voir les commentaires
Loading...

1 COMMENTAIRE

  1. SI VOUS HEBERGEZ UN SERPENTIN , UN MATIN , IL VOUS MORDRA ! LES TERRORRISTS COMME LEURS ENFANTS SONT MEME PIPE , MEME DANGER !

Répondre à FRANCK M MAKON Annuler la réponse

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom